Yu Jen-chih, le Titan sur les chemins de traverse

3 juin 2017 Par
Yaël Hirsch
| 0 commentaires

« …il marche avec lui-même
au bras de ses rêves
sans être blessé
par le fil de son propre destin
et sans en être accablé
dans son cheminement têtu vers lui-même ;

…son inspiration est la sève
qui monte des racines
à la cime du cyprès
le papillon Vanessa meurt avec ses taches
et ne se sent pas capable de changer
Yu-Jen-Chih revient toujours
au moment prodigieux de la première fois ! »

Fernando Arrabal

Alors qu’il sort d’une grande exposition à Hong-Kong et qu’il en prépare une autre pour Morlaix à l’automne 2018, le peintre et graveur taiwanais Yu Jen-chih poursuit un art titanesque du paysage. Rencontre avec un artiste qui côtoie les plus grands et qui n’a pas peur de se recueillir en lui-même pour redonner vie à tout un monde de paysages immémoriaux.