La NASA : des affiches qui donnent envie d’aller sur Mars

28 juin 2016 Par Juliette Monnier | 0 commentaires

Vous rêviez d’aller dans l’espace ? On vous a volé les missions Apollo et Spoutnik ? Votre rêve d’enfant pourrait bien devenir réalité… en tout cas, la nouvelle campagne de recrutement donne envie d’y croire ! Nouvelle campagne qui n’est pas sans rappeler la propagande de l’Oncle Sam qui essayait, tout en sympathie d’enrôler les jeunes Américains ! Prêts pour un voyage dans les étoiles ?

La mystérieuse agence spatiale, la NASA ,a mis en ligne des affiches de recrutement conçues pour l’exposition « Explorers Wanted » (Recherchons explorateurs). Oui, la NASA recrute. Si vous êtes intéressés, calmez vos ardeurs, seuls certains seront entraînés pour la mission sur Mars prévue en 2030 même si officiellement elle ne semble pas planifiée pour le moment. Le taux d’admission des futurs astronautes ne dépasse pas 0,13 %, et sur les 6300 candidatures soumises en 2011, seuls huit hommes et femmes ont été sélectionnés en 2013 selon le New York Times.

Ces affiches nous projettent donc un futur lointain où Mars aura déjà été atteinte par l’homme mais restera à découvrir, à comprendre et à peupler : des posters rétro en hommage aux affiches de la Work Projects Administration des années 1930-1940 qui s’est tenue en 2009 au centre spatial Kennedy. Ils sont téléchargeables en JPG ou TIF, soit une très bonne qualité pour les amoureux des étoiles qui souhaitent voyager au moins dans leur chambre ! Ces affiches spécifient bien que les explorateurs ne seront pas les seuls à conquérir l’univers, il faudra aussi des agriculteurs, des ingénieurs, et techniciens et même des enseignants ! Une campagne similaire avait déjà été lancée il y a quelques mois, mais adressée aux « touristes de l’espace » dans laquelle on pouvait trouver des images gratuites. « L’imagination est capitale pour donner aux gens l’envie de créer notre futur. Beaucoup de choses que nous faisons actuellement ont été imaginées il y a des dizaines d’années par des artistes et des auteurs de science-fiction. Toutes ces destinations potentielles existent bel et bien, et peut-être qu’un jour les humains pourront s’y rendre », a expliqué le responsable de cette campagne, Dan Goods, sur CNN. Même si ces affiches sont critiquables pour leur style vintage, Goods ajoute : « C’est ce que nous avons cherché à faire avec ces affichesNous voulions saisir tout le charme, l’optimisme et l’espoir de ces missions, et donner l’envie d’y prendre part. » L’agence spatiale américaine recrutera à partir du 14 décembre et jusqu’à la mi-février 2016. « Ce prochain groupe d’explorateurs américains de l’espace nous aidera à atteindre l’objectif de poser des humains sur la planète Rouge », a estimé le patron de la Nasa, Charles Bolden. Mais la sélection de ces futurs voyageurs est rude : les candidats devront avoir la nationalité américaine et disposer au moins d’une licence en ingénierie, en biologie, en sciences physiques ou en mathématiques, délivrée par un établissement universitaire reconnu. Mais il est préférable d’être détenteur d’une maîtrise ou d’un doctorat. Les candidats doivent aussi avoir au moins trois ans d’expérience professionnelle dans ces domaines scientifiques ou au moins mille heures de vol pour les pilotes. Evidemment, l’examen médical de la NASA prouvera leur aptitude à ce voyage difficile, et achèvera leur candidature. A l’issue de ce processus, la liste des heureux prétendants sera annoncée mi-2017.

En tout cas, ils savent donner l’eau à la bouche avec des commentaires élogieux et entraînants : » Partez en randonnée dans Valles Marineris, le plus grand canyon du système solaire, vous pourrez assister à des couchers de soleil dans le ciel bleu crépusculaire et observer les deux lunes de Mars (Deimos et Phobos) dans le ciel nocturne «  ou encore sous l’affiche concernant les agriculteurs, avec des messages à la rhétorique parfaite  : « Vous avez le pouce vert ? Alors cette opportunité vous est destinée. Dans l’espace vous pourrez faire pousser des tomates, de la laitue, des pois, des radis comme si vous étiez dans votre jardin ! De nouvelles techniques de culture seront nécessaires pour maintenir nos braves explorateurs en vie. » Pour les adeptes de notre bonne vieille planète bleue, le cinéma vous séduira puisqu’il semble s’être approprié cet univers depuis quelques années avec Interstellar (2014) de Chrisopher Nolan ou encore Seul sur Mars (2015)  de Ridley Scott ! 

Visuel : ©affiches de la NASA

 

 


LAISSEZ UN COMMENTAIRE VIA FACEBOOK:

comments

Laissez un commentaire: