Tendances

En quête d’une routine matinale idéale

En quête d’une routine matinale idéale

19 novembre 2018 | PAR Gabrielle Degeorge

Qui ne rêve pas d’une journée idéale, parfaitement déroulée pour laisser libre place à notre créativité de s’épanouir et de produire ses meilleures oeuvres? Et si la clef du bonheur résidait dans ces premières heures du petit matin, souvent délaissées au profit de quelques précieuses heures de sommeil supplémentaires et d’une tasse de café avalée en hâte? 

14028754235_101ae7d96a_z
Un journaliste du New-York Times vient de recenser les expériences de plus de 300 artistes, entrepreneurs, bref, la crème de la crème en termes de productivité, pour déterminer leurs rituels matinaux, la façon dont ils choisissent de se préparer chaque matin pour optimiser les résultats la journée à venir. La « morning routine » serait la base d’une pratique créative ou professionnelle saine. Ainsi, certaines habitudes aideraient chacun d’entre nous à nous mettre sur la voie du succès. Voici donc pour votre à votre disposition quelques-unes des conclusions à laquelle est arrivé ce journaliste.

Avant tout, il n’existerait pas d’horaire de réveil idéal : à chacun d’essayer différents rythmes et de déterminer l’heure de réveil qui nous soit la plus agréable (ou la moins désagréable). Toujours est-il qu’il reste tout de même préférable de se donner le temps de se préparer, et d’éviter de se traîner du lit au travail sans prendre le temps de développer une « morning routine » digne de ce nom.

En effet, pour ces génies de l’organisation, le matin reste avant tout un moment prisé qui leur sert à se centrer et se préparer aux défis du jour à venir. Chacun a des activités qui les détendent, les aident à se concentrer. Celles-ci peuvent être aussi bien être la lecture, la méditation, qu’une pratique gymnastique matinale pour les plus actifs.

Et puis évidemment, ça tombe sous le bon sens, une bonne nuit de sommeil ne fait jamais de mal, au contraire, elle serait la base d’un lendemain joyeux et productif. Et inutile d’essayer de soustraire à la règle, pas moins de sept heures par nuit seraient essentielles au bon fonctionnement de notre corps et de notre esprit.

En conclusion cependant, le guru du matin idéal nous rappelle qu’avant tout, rien ne sert de culpabiliser si un jour on dérobait à la règle que l’on se serait imposé. Et pas besoin d’être artiste ou sportif olympique, chacun de nous tient la matinée idéale à portée de main !

Visuel: ©Creative Commons

L’agenda culturel de la semaine du 19 novembre 2018
Lettres à Lacan : Balade au gré des transferts à Lacan, réunies par Laurie Laufer
Gabrielle Degeorge

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *