People

Chronique d’un « spectacle funéraire »

08 juillet 2009 | PAR Pauline

michael-ceremonie-3Vous l’aurez compris, hier mardi 7 juillet était une journée de deuil internationale.

Près de 20 000 « spectateurs » s’étaient massés dans (et autour) du Staple center de Los Angeles pour assister à la cérémonie d’hommage à Michael Jackson. Depuis son décès soudain le 25 juin dernier, pas un jour s’est passé sans parler du défunt « roi de la pop ».

Compte-rendu de ce jour pas comme les autres. D’abord, service privé. Évidemment « privé » donc pas besoin de s’attarder sur ce qui nous regarde pas…

Puis, direction le Staples Center. Gigantesque. « Trop », quand on parle de MJ n’est pas français (ni américain, ni allemand, ni chinois d’ailleurs…) Cérémonie retransmise en direct sur tous les écrans du monde. Internet, télé, radio, il fallait vraiment le vouloir pour passer à côté – ne serait-ce que deux secondes – de cette diffusion.

Mariah Carey, Queen Latifa, Jennifer Hudson, Lionel Richie, Stevie Wonder et bien d’autres étaient présents. Et ça a commencé par la lecture d’un message de Nelson Mandela « nous avions une grande admiration pour son talent(…) Michael était un géant et une légende… » Là, j’ai bien peur que l’originalité des hommages ne soit pas au rendez-vous. Puis, c’est au tour de Diana Ross de faire lire son mot « Même si je ne suis pas là au Staples Center, je suis là dans mon coeur ». Merci, nous aussi.

Toujours très original, chacun a poussé la chansonnette pour montrer à quel point nous étions tous influencés par « l’icône légendaire de la pop ».Séquence émotion oblige, Usher – étouffé par ses sanglots – nous a même fait le plaisir de ne pas finir « Gone too soon ».michael-ceremonie-2

Évidemment, Michael n’était pas un pédophile ( et encore moins un « pervers », Monsieur le Député de l’État de New-York), il n’a jamais fait de chirurgie esthétique, n’a jamais fait appel à une mère porteuse et surtout, oui surtout n’a jamais abusé de médicaments… Rest In Peace Michael… Tes pires ennemis d’hier sont tes meilleurs amis d’aujourd’hui. Oui, car « on ira tous au paradis… »

Ah oui, j’allais oublier! Quand Paris (Jackson, sa fille) qui avait enlevé son masque pour l’occasion nous a appris en larmes que son « papa était le meilleur père au monde », même les cœurs de pierre se sont laissés attendrir. Découvrir le visage de la fille de Jackson, enterrer son père et assister à un concert gratuit diffusé partout dans le monde dans la même journée, c’était trop. On a eu beau faire, l’émotion était vraiment trop forte…

Et enfin, le cercueil doré à l’or fin ( 18 000$), porté par les quatre frères du chanteur, est parti… Et nous aussi.

Ça y est Michael est mort, enterré, tout le monde a pleuré. Reste plus qu’à découvrir les causes de sa disparition et promis, on n’en parlera plus. Enfin si, mais en faisant référence à une « légende qui nous a quitté trop tôt ».Une de plus?michael-ceremonie1

Harry Potter à Paris
L’Institut Culturel suédois en péril
Pauline

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *