Mode
Les Vans Magritte : un merveilleux snobisme pour nos pieds

Les Vans Magritte : un merveilleux snobisme pour nos pieds

10 avril 2014 | PAR Eugenie Belier

2014 célèbre les cinquante ans de la disparition du peintre surréaliste Belge René Magritte, la mode qui ne cesse ces derniers temps de s’inspirer des artistes du début du siècle dernier, s’empare de ses tableaux mythiques.

 

Et si le surréalisme n’avait jamais été autant d’actualité ? Engouffrés dans une hyper technologie cannibale et une bureaucratisation extrême, le rêve est une évasion nécessaire.
Le Showroom New Yorkais Opening Ceremony l’a bien senti, en reprenant les motifs des plus grands tableaux du peintre Magritte dans une collaboration avec Manolo Blahnik pour les vêtements et Birkenstock et Vans pour les chaussures.
L’esthétique onirique à la pointe de la mode et de nos pieds, on veut ! Quoi de plus fin que d’arborer des chefs d’oeuvre sur nos baskets.
On a hâte, et, pour les non New Yorkais que nous sommes, il est possible de commander sur l’eshop de la boutique.

Environ 135 $ la paire.

Manoel de Oliveira signe un court métrage à 105 ans
Gagnez 5 CD de la programmation musicale du 29e festival International de photo et de mode de Hyères 2014
Eugenie Belier

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture