Mode
Karl Lagerfeld prend les commandes de la rédaction du quotidien Métro, le 7 février 2012

Karl Lagerfeld prend les commandes de la rédaction du quotidien Métro, le 7 février 2012

28 novembre 2011 | PAR La Rédaction

Karl Lagerfeld investit le monde de la presse. Après avoir illustré un numéro de Libé en juin 2010, piloté le numéro spécial années 50 de Madame Figaro et interviewé et photographié Carine Roitfeld pour le magazine Interview, c’est au tour du quotidien gratuit Metro International, de se laisser relooker par le plus célèbre créateur de tendances.

L’édition a déjà son titre : « le monde selon Karl ». Et, comme le Kaiser ne laisse rien au hasard, ce numéro coïncidera avec le début des fashion weeks. Ce sera l’occasion, pour le grand couturier de nous offrir en avant-première quelques-uns des croquis de sa collection automne-hiver 2012/13. « J’adore les quotidiens et j’aime l’idée d’en faire partie juste pour une journée. Metro est un journal de dimension mondiale, et cela rend les choses encore plus drôles » a-t-il confié, et c’est donc en tant que rédacteur en chef du quotidien le plus lu au monde avec 17 millions de lecteurs chaque jour, qu’il nous fera partager son univers, commentera l’actualité et nous offrira quelques interviews exclusives de personnalités qu’il affectionne.

Et ce n’est pas tout. Bien évidemment pour cette édition collector, le rédac’ chef d’exception que sera Monsieur Karl, aura forcement besoin d’un bras droit. Et là vous vous dites, qui mieux que moi pour le seconder ?
C’est pour cela que le quotidien proposera à tous ses lecteurs/trices un concours de « look book », où vous devrez faire valoir votre sens du style en partageant votre vision personnelle de la mode sur une page facebook créée pour l’événement. Le/la gagnant(e) passera la journée du 6 février avec Karl Lagerfeld à Paris. Des vêtements, parfums et accessoires de la marque Lagerfeld seront aussi à gagner.

Vous l’aurez compris, cette édition risque de nous réserver pas mal de surprises et de ne pas passer inaperçue dans le monde de la presse et de la mode. On imagine déjà les formules incisives du créateur qui apporteront, sans conteste, un peu de piquant aux pages du Metro.

Ylana Azoulay

On aime : L’eau douce à la rose musquée d’Hydraflore
Keith Haring, un artiste victime du sida
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *