Mode
Dickies retour en France de la marque des travailleurs US

Dickies retour en France de la marque des travailleurs US

24 septembre 2014 | PAR Sandra Bernard

Fondée en 1922 aux Etats Unis d’Amérique, Dickies propose des vêtements à la fois classiques, confortables et résistants, destinés aux travailleurs manuels. Ces lignes épurées aux coloris allant du beige au gris en passant par le vert s’adressent désormais aux hommes recherchant le confort et la praticité de vêtements indémodables.

C’est dans le cadre d’un retour à ses racines que la marque américaine ressort, en édition limitée, des pièces inspirées des vêtements les plus anciens de la maison. Intitulée « héritage 1922 », elle est entièrement fabriquée dans l’une des plus anciennes usines de la marque.

Profitant de la semaine de la mode de Paris, cette collection est présentée à l’espace Kiliwatch jusqu’au 30 septembre. L’on y trouve des chemises en flanelle, des blousons et des pantalons en toile sergé, des casquettes et même un joli tablier en jean aux multiples poches, très fonctionnel. Les amateurs les plus attentifs seront probablement charmés par les détails recherchés des finitions.

Informations pratiques :

Dickies collection « héritage 1922 », espace Kiliwatch 64 rue Tiquetonne, 75002 Paris

Visuels : Dickies

Infos pratiques

« La Carte de temps », ou l’incitation au rêve
L’Espagne avorte de sa loi
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


A propos

Toute La Culture : Comment choisir ?
Toute La Culture est un magazine d'information pluridisciplinaire et national. Il regarde notre societé par les yeux des tendances et de la culture. Fondé en 2009, il est reconnu comme journal en 2012 puis d' Information Politique et Générale (IPG), en 2017

L’objectif de Toute La Culture est véritablement de parler de TOUTE la culture : un film d’animation d’Europe de l’Est comme blockbuster américain à énorme budget, un récital lyrique comme un nouvel album de rap, la beauté et les tendances sont abordées d’un angle culturel et même les sorties en boîte de nuit et les nouveaux lieux à la mode sont dans nos pages. Enfin, les questions politiques d’actualités sont au coeur de nos articles : covid, #metoo, mémoire, histoire, justice, liberté, identité sont au cœur de nos réflexions à partir des spectacles et œuvres que nous voyons comme critiques. Non seulement nos rédacteurs se proposent être vos guides et de vous aider à choisir dans une offre culturelle large, à Paris, en France, en Europe, mais c’est parce que Toute la Culture brasse large que, dans ses quinze articles quotidiens, le magazine doit avoir un point de vue arrêté sur l’actualité. Et ce point de vue part du principe que l’angle culturel offre une grille de lecture unique et précieuse sur le monde dans lequel nous vivons.
Soyez libres… Cultivez-vous !

Soutenez Toute La Culture