Tendances
[Live-Report] Les domaines Paul Mas présentent leurs crus au commet de la Tour Eiffel

[Live-Report] Les domaines Paul Mas présentent leurs crus au commet de la Tour Eiffel

24 septembre 2016 | PAR Yaël Hirsch

Ce vendredi 23 septembre 2016, c’est au premier étage de la Tour Eiffel, dans un salon au coeur du monument qui est « au centre de ce symbole que l’on peut faire de grand et d’élégant en France », selon les mots de Jean-Claude Mas que l’on dévoilait des nouvelles bouteilles très « Art Nouveau ».

Fruits de la collaboration entre la cuvée Astélia AAA des domaines Paul Mas et les cristallerie Daum, ces objets chatoyants décorées par Christophe Heymann (Chap) et contenant un vin raffiné étaient au centre du Salon Gustave Eiffel.

On pouvait d’ores et déjà goûter encore très jeune le futur vin qui y sera conservé. Et également, tester d’autres vins produits par les 10 domaines Paul Mas, qui, sous l’égide de Jean-Claude Mas jouent de l’assemblage et du luxe rural au cœur du Languedoc pour proposer tous types de vins : du crémant brut ou rosé à la cuvée secrète de rouge très épicé et charpenté en passant par le claquement sec du sauvignon ou le boisé d’un Chardonnay, bien des nuances de vins sont représentées. Quand au cabernet fort de l’Astelia, il était nécessaire de le goûter pour découvrir une pointe de métal au fini du palais. C’est avec convivialité et un certain sens du marketing tout à fait moderne que Jean-Claude Mas s’est exprimé devant un public international pour se positionner en vigneron qui maîtrise toutes les étapes de la chaîne du vin, là où ses ancêtres étaient viticulteurs. Il a parlé avec grandeur de son métier, expliquant que le « vin n’est pas un produit, mais une expérience ». Une jolie soirée pour les yeux et le palais à découvrir tout un monde raffiné et à voyager vers le Languedoc depuis le cœur de cette citadelle si magique qu’est la Tout Eiffel.


visuels :MC

[Critique] du film « Kubo et l’armure magique » nouvel enchantement visuel made in Laika
[Critique] du film « Juste la fin du monde » Xavier Dolan nous laisse insensible
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *