Tendances

Les 10 incontournables de la semaine du 21 janvier

Les 10 incontournables de la semaine du 21 janvier

21 janvier 2013 | PAR Sandra Bernard

Aujourd’hui des nouvelles fraîches (très fraîches) pour l’agenda de la semaine. Comme toujours, il y en a pour tous les goûts avec au programme de la semaine colloque, expositions, soirée, théâtre, danse et j’en passe.

Ce soir, lundi 21 janvier à 19h vente aux enchères au profit des victimes civiles de la répression en Syrie à l’Institut du Monde Arabe. De nombreux artistes ont offert une oeuvre peinture, photo ou vidéo. La vente aura lieu ce soir dans la salle du Haut Conseil de l’Institut du monde arabe et sera organisée par la prestigieuse maison de vente Pierre Bergé & Associés.

Depuis jeudi dernier, le Palais de Tokyo dévoile « Liberté pour la littérature chinoise ! ». Il s’agit d’une carte blanche à Liao Yiwu visant à nous interpeler sur la situation politique et juridique en Chine, qui censure la presse ainsi que la littérature… et revient sur les diverses condamnations d’artistes et auteurs chinois dissidents du pouvoir. Liberté pour la littérature chinoise, au Palais de Tokyo, 13, avenue du président Wilson 75016 Paris 16. Du 17 Janvier au 18 Février 2013, Horaires : 12h-22h, Entrée Libre.


Cette semaine, dernière chance d’aller voir deux expositions du musée Guimet : Le Thé – Histoires d’une boisson millénaire et I went. La première retrace l’histoire de cette boisson universelle à forte portée culturelle au travers d’objets quotidiens ou de prestige. La seconde propose une sélection d’une vingtaine d’oeuvres provenant de la collection du Centre national des arts plastiques. Avec toujours une fascination pour l’Asie, le sacré, l’absolu, les voyages, les religions et l’esthétique, la période s’étendra depuis les années 50 aux années contemporaines. Musée Guimet : 6, place d’Iéna- 75116 Paris ; Tél.: 01 56 52 53 00, jusqu’au 28 janvier 2013.


Coté théâtre, on ne saurait mieux vous conseiller que la réunification des deux Corées aux Ateliers Berthiers. Joël Pommerat y fait dans le chabadada. L’alliance des deux peut surprendre. On connait du metteur en scène, qui fut l’artiste associé des deux dernières saisons d’Olivier Py à l’Odéon, son langage poétique fondé sur la technique du son et de la lumière. Cette fois ci, il nous parle d’amour en lutte pour sa dernière création, sa première sous le mandat Luc Bondy.
Ateliers Bertier, 1 rue André Suarès/Boulevard Berthier 75017 Paris 17, Du mardi au samedi à 20h, et le samedi et dimanche à 15h.Tarifs : de 6 à 30€.

Pour les amateurs de danse, le festival Suresnes cité danse se poursuit. Demain et après-demain à partir de 21h c’est au tour de Mo(or)town / Redux – Scott, Queen of Marys de nous émerveiller avec deux spectacles et une projection le tout dans la même soirée. C’est le New-Yorkais Doug Elkins, parrain américain de Suresnes cités danse depuis 1992, qui est aux commandes autant dire que cela risque de déménager. Ensuite, place au groove de la Motown pour une relecture d’Othello garantie iconoclaste. Mo(or)town / Redux – Scott, Queen of Marys, Salle : Jean Vilar, à partir de 21h mardi 22 et mercredi 23 janvier, Tarif : 16e à 28€.


Dans le cadre de la programmation autour de l’exposition évènementielle sur Dali à Beaubourg, un colloque est organisé les après midi des mercredi 23 et jeudi 24 janvier. Dix intervenants sont conviés pour des interventions aussi diverses que « Dalí et la science comme inspiration » de Jorge Wagensberg, «Dalí et nous» de Catherine Millet, « Le meilleur tableau de Dalí »de Óscar Tusquets ou encore «Dalí et le cinéma» d’Albert Serra et Enric Casasses, «La langue de Dalí ». Colloque Dalí : l’énigme sans fin, Beaubourg, Mercredi 23 et jeudi 24 janvier, Petite salle, 14h30, entrée libre.

Envie de sortir après le travail ? la soirée AFTERWORK 80/90 au Players Bar est une solution. Au son des années 1980-1990 , le Player Bar propose un buffet à volonté de 19h à 21h puis dès 21h la possibilité de se déhancher (pour éliminer?) sur le dancefloor. AFTERWORK 80/90, LE PLAYERS, 161 rue montmartre, 75002 Paris, Metro Grands Boulevards (L 8 ou 9). Une tenue correcte est demandée. ENTREE GRATUITE avec flyer imprimé avant 20h ou 10€, Buffet à volonté de 19h à 21h puis ouverture du Dancefloor dès 21h. Jeudi 24 janvier.

La chaleur des tropiques vous manque ? Le Ballet Revolucion, sera sur la scène du Casino de Paris du 22 janvier au 3 février 2013. Loin du ballet classique, c’est un véritable show chorégraphié sur les plus grands tubes du moment. Ballet Revolucion au Casino de Paris du 22 janvier au 3 février 2013. Du mardi au samedi à 20h, le samedi et dimanche à 15h. Tarifs : de 28 à 47€

Le cirque tsigane Romanes est de retour à Paris pour présenter son nouveau spectacle « Lignes de la main jusqu’au coude » avec une effroyable énergie ! Il ne s’agit pas d’un énième numéro de cirque mais d’une véritable rencontre familiale et poétique. Depuis 20 ans, le cirque Romanes, seul cirque tsigane d’Europe, propose des spectacles tout en poésie et en musique. Cirque tsigane Romanes, 42-44 Boulevard de Reims, 75017 PARIS, 16h et 20h30, à partir du 19 janvier jusqu’au 1er mai 2013. Adultes : 20€ Moins de 25 ans : 15€ Enfant de 3 à 12 ans : 10€ Moins de 3 ans : gratuit. Contact: 01 40 09 24 20 ou 06 99 19 49 59

Visuels : affiches des manifestations + © Elizabeth Carecchio (la réunification des deux Corées)

Infos pratiques

Gagnez 5×2 places pour la French au Régine le 24 janvier
Un juif en cavale, selon Laurent Sagalovitsch, ne perd pas son sens de l’humour…
Sandra Bernard
A étudié à l'Université Paris Ouest Nanterre la Défense l'Histoire et l'Histoire de l'Art. Après deux licences dans ces deux disciplines et un master recherche d'histoire médiévale spécialité histoire de l'Art dont le sujet s'intitulait "La représentation du costume dans la peinture française ayant pour sujet le haut Moyen Âge" Sandra a intégré un master professionnel d'histoire de l'Art : Médiation culturelle, Patrimoine et Numérique et terminé un mémoire sur "Les politiques culturelles communales actuelles en Île-de-France pour la mise en valeur du patrimoine bâti historique : le cas des communes de Sucy-en-Brie et de Saint-Denis". Ses centres d'intérêts sont multiples : culture asiatique (sous presque toutes ses formes), Histoire, Histoire de l'Art, l'art en général, les nouveaux médias, l'art des jardins et aussi la mode et la beauté. Contact : sandra[at]toutelaculture.com

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *