Tendances

Un avant goût de Noël chez Jo and Nana Cakes

Un avant goût de Noël chez Jo and Nana Cakes

20 novembre 2018 | PAR Gabrielle Degeorge

Pour se préparer aux festivités, Jo and Nana Cakes propose une sélection de bûches de Noël toutes plus savoureuses les unes que les autres. 

C’est déjà Noël dans la petite pâtisserie Jo and Nana Cakes, et qui dit Noël dit une bûche digne de ce nom ! Joanna a donc mis la main à la pâte pour nous préparer des gâteaux merveilleux et nous mettre l’eau à la bouche en attendant les festivités.

Dans cette pâtisserie 100% végane, il y en a pour tous les goûts (et toutes les intolérances). Tout est pensé dans un souci d’éthique et de qualité, de la confection du produit lui-même à son emballage et aux plus minimes détails. Joanna, à la tête de cette entreprise, est une reconvertie : passionnée de la pâtisserie depuis l’enfance, elle en a fait de son art depuis un an, et elle l’exécute à merveille !
L’histoire de Jo and Nana Cakes, c’est celle d’une intolérante chronique, qui cependant refuse de laisser derrière elle les petits plaisirs de la vie. Ainsi, Joanna s’est-elle faite pâtissière pour tous. Quelques soient leurs affections ou leurs croyances, Joanna relève le défi et confectionne des gâteries pour chacun d’entre nous.

Dans ses créations originales, la bûche de Noël est repensée au goût du jour. Même la plus traditionnelle bûche chocolat-noisette présente un véritable exploit d’équilibre, trois boules au cœur savoureux et croustillant de noisette balancées sur une couche de brownie chocolat noir.

C’est l’occasion de consommer de façon responsable ce Noël, tout en partageant le plaisir d’une belle bûche confectionnée avec soin et passion.

Joanna dirige une petite boutique 6 rue Rennequin dans le 17ème arrondissement où parisiens pourront retrouver ses merveilleuses créations. Provinciaux ou étrangers, vous n’êtes pas laissés pour compte : des paniers pleins de bonnes choses véganes peuvent vous être envoyé, il suffit de se rendre sur l’e-shop du site.

Charlotte Cardin impressionne pour sa première Cigale en solo
Le Grand Sommeil, l’histoire vraie de Marion Siéfert à la Ménagerie de Verre
Gabrielle Degeorge

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *