Clubs

L’agenda des soirées du week-end du 1er décembre

L’agenda des soirées du week-end du 1er décembre

01 décembre 2017 | PAR Sarah Reiffers

Ce week-end, pour oublier le froid et le gel, on se précipite dans un club, une salle de concert ou un musée pour se réchauffer et bouger tout au long de la nuit. Découvrez notre agenda des soirées du week-end!

Vendredi 1er décembre: Act Up à 120 BPM au CND

Pour la journée mondiale du Sida, Act Up Paris organise une soirée caritative au Centre National de la Danse. Avec au programme neuf artistes, dont Aloïse Sauvage ou les Djs Miss Kittin et Léonie Pernet, ainsi que l’équipe du film 120 battements par minute de Robin Campillo.

Pour plus d’information, cliquez ici

Du vendredi 1 au dimanche 3 décembre: Un week-end au Palais de Tokyo

Le Palais de Tokyo organise pendant tout le week-end des évènements autour de ses expositions, mais pas que. Visites thématiques ou en anglais, ventes de Noël, brunchs, ateliers, ciné-concert  et Djset pour les 5-10 ans…venez vous faire plaisir, il y en a pour tous les goûts!

Pour plus d’information, cliquez ici.

Samedi 2 décembre: After Logistic Records avec Audio Werner au Beat Boat

Sur une péniche jouxtant Notre-Dame, Beat Boat c’est des soirées et afters avec les labels et collectifs de la scène parisienne. Ce samedi 2 décembre, Logistic Records et Telegraph Records seront au rendez-vous, accompagnés de l’artiste Audio Werner.

Pour plus d’information, cliquez ici.

Samedi 2 décembre: Club/République avec Miss Kittin & Na’Sayah au Badaboum

L’une des reines de l’électro française, Miss Kittin revient au Badaboum accompagnée du DJ Na’Sayah. Pour un B2B tout au long de la nuit!

Pour plus d’information, cliquez ici.

Samedi 2 décembre : Stars 80, 10 ans déjà au Zénith de Paris

Vous êtes fan de la musique des années 80? La troupe de « Stars 80, 10 ans déjà » débarque à la toute nouvelle U Arena de Paris/Nanterre. L’occasion de retrouver Lio, Julie Pietri, Début de soirée, Sabrina, ou encore François Feldman!

Pour plus d’information, cliquez ici.

 

 

L’intemporel « Clérambard » de Marcel Aymé au Théâtre 13/Jardin
« Jusqu’à la garde », un film puissant sur la violence en famille [Critique]
Sarah Reiffers

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *