Beauté

Un joli corps, pourquoi pas ?

Un joli corps, pourquoi pas ?

31 mars 2014 | PAR Pulcherry Von Ober

Toute La Culture s’est lancé dans quelques essais de crèmes amincissantes. Est-ce que l’on mincit avec ce type de crème ? Soyons  réalistes ! En revanche, ces crèmes ont le mérite d’impliquer un massage qui permet aux actifs de mieux pénétrer et stimule les échanges cellulaires. Et puis, tout logiquement, c’est un moment que vous vous offrez,  qui vous autorise une réappropriation de votre corps. Enfin, des crèmes apportent leur bien-être et une amélioration de la qualité de la peau. 

mincirPour «  mincir » à petits prix, les soins du corps Byphasse, 250 ml…pour 3,99 euros !

2 gels

Le gel anti-cellulite

– au thé rouge avec ses propriétés antioxydante et anti-inflammatoires

– au raisin riche en polyphénols et vitamine E avec ses propriétés vasoprotectrice et stimule la circulation.

Qu’en penser ?

Une texture rafraîchissante mais non hydratante, qui s’applique en permettant un massage. L’odeur n’est pas spécialement agréable. Le gel pénètre rapidement et on peut s’habiller de suite. Il est non collant. Le résultat : oui, l’aspect de la peau est amélioré au bout de 15 jours d’utilisation.

Le gel réducteur

–   avec l’algue nori, connue pour sa richesse en acide aminés, sels minéraux et protéines.

– le soja : connu pour sa teneur en protéine végétale.

Qu’en penser ?

Là aussi, la texture se montre rafraîchissante, et un peu plus hydratante que le précédent gel. L’odeur en revanche est agréable voire dynamisante. Le gel pénètre également rapidement, ne colle pas. Oui, là encore, l’aspect de la peau s’améliore après 15 jours d’utilisation.

Pour attaquer le capiton, 100 ml…68 euros

Phytomer a choisi des armes de destructions « massives » pour diminuer le capiton avec la crème « celluli attack ».

D’abord, une formule avec de l’huile de poivre rose pour attaquer les zones rebelles, la pepper slimactiv. Ainsi, elle assure une lipolyse supérieure aux molécules de référence sur le marché (par exemple, la caféine).

Mais en plus, Phytomer a ajouté de l’absinthe maritime pour traquer les excès de sucres. De ce fait, cette activité « anti –sucres » limite le stockage du glucose dans les adipocytes et freine la lipogenèse.
Sans oublier le raisin marin, un actif exotique de bord de mer originaire de Colombie qui lui agit sur le rééquilibrage du fonctionnement des « gènes de la minceur ». Il active les bons gènes des adipocytes et des fibroblastes et désamorce les mauvais.

Enfin, l’acide glycolique va lisser la peau d’orange.

Qu’en penser ?

Une texture très agréable semi-aqueuse et qui pénètre rapidement,  ne colle pas. Un parfum de fraîcheur qui met de bonne humeur. Et la peau d’orange ? Oui, l’aspect de la peau est bien amélioré, mais attention, si ce produit améliore bien la qualité de la peau, il ne faut pas s’attendre à perdre une taille. Ce produit est vraiment indiqué pour celles ou ceux qui font un régime amincissant par ailleurs pour les aider à améliorer leur silhouette.

Le prix est un peu élevé…

Profiter de la nuit pour  lutter contre la cellulite, 180 ml pour 12,95 euros

Linéance propose son « Profiler nuit. » En effet, le métabolisme du corps varie entre la nuit et le jour. Soumises à un rythme circadien de 24 heures, nos cellules graisseuses (les adipocytes) connaissent la nuit une période de repos actif qui commence par une phase de stockage des sucres et des graisses non utilisés durant la journée (la lipogénèse) et se poursuit vers 3 heures du matin par une reprise du destockage (lipolyse) en fonction des besoins de notre corps. Capables de lancer la création de nouvelles cellules graisseuses lorsqu’ils ont atteint leur taille maximale, les adiposcytes agressent notre silhouette principalement la nuit, quand le corps est au repos et ne dépense presque plus d’énergie.

Profiler nuit va donc freiner le stockage des graisses, inhiber la conversion des pré-adipocytes en adipocytes matures capables de stocker des graisses à leur tour, stimuler la lipolyse, vider les adipocytes de leur surcharge lipidique.

Qu’en penser ?

Texture agréable, parfum également. Cette crème s’applique le soir au coucher, donc …celles qui ne sont pas friandes de cette méthode…passez votre tour. En revanche, pour celles appréciant la douche délassante le soir avec une application de crème, Profiler nuit est vraiment appréciable, et confortable.

Il est à noter que dès la première semaine, le grain de peau est amélioré. La peau paraît plus lisse, et on peut noter un « dégonflage » léger pour les cuisses. 

Pour les femmes de plus de 45 ans, compléments alimentaires et crème…à partir de 14 euros.

La gamme Ménophytea est connue pour ses solutions spécifiques destinées aux  femmes en période de ménopause.

Les compléments alimentaires Ménophytea,  ventre plat, 1 boîte (15 jours d’utilisation) 14 euros.
Ils vont agir sur les rondeurs localisées et le relâchement abdominal
La formulation : à partir de carvi pour aider à limiter les ballonnements, de menthe qui soutient une bonne digestion et de calcium, provenant d’une algue rouge, contribuant au fonctionnement normal des  enzymes digestives, associée à la vitamine B6 qui contribue à réguler l’activité hormonale perturbée en période de ménopause. 

Effectuer une cure de 3 mois, puis 20 jours par mois pour entretenir.

Qu’en penser ?

Avant tout, si vous avez un antécédent médical, ou un doute, en parler à votre médecin traitant avant de commencer la cure. Cette cure apporte une aide au ballonnement, et aide à dégonfler…Pour cela attendre 15 jours minimum.
Evitez aussi les crudités à outrance qui font gonfler, les mélanges crudités et fromage blanc, les boissons gazeuses…et également le stress !

Il est recommandé d’utiliser avec  ces compléments alimentaires, la crème silhouette raffermissante, crème de massage à base de caféine, de  camarine et d’ algues brunes pour raviver l’effet tenseur des tissus et assurer une action anti-relâchement. 
Sa texture est agréable, son parfum discret. Si elle améliore la texture de la peau, elle n’est pas spécialement hydratante.

Pour conclure

Une fois par semaine, effectuer un gommage.  

Ensuite, un peu d’exercices, une alimentation équilibrée, peu de sucres rapides… du bon sens pourrait-on écrire…

Pour celles et ceux qui veulent avoir recours à des spécialistes, n’hésitez pas à vous tourner vers votre kinésithérapeute, esthéticienne, nutritionniste, ou encore à médecin morphologique et anti-âge. Certains appareils, lasers ou autres peuvent vous aider à perdre du volume sans opération. Et puis, selon les cas, les chirurgiens plasticiens sont là pour vous guider, sachant bien sûr que tout cela représente également un budget…

Ne pas oublier qu’il est également important de se sentir bien dans sa peau, d’être en harmonie avec soi-même, de respecter son corps et sa morphologie. A vous de construire le corps qui vous correspond, de l’entretenir, de le chérir. Etre soi, c’est aussi marquer sa différence et ne pas « copier coller » un canon de beauté photoshopé, vu dans un magazine. Avant tout, nous sommes tous des êtres humains, constitués de chair, d’os  et de sang…avec si possible un cœur à l’intérieur.  

[Live Report] Toulouse, le COCU et le carnaval
« Radiant » tome 1 et 2 : les sorciers ouvrent la chasse
Pulcherry Von Ober
Un regard posé sur l'esthétique car la beauté donne le ton de l'harmonie. Des papilles constamment en éveil ! http://www.sensetpeau.com/blog/ https://www.instagram.com/leschicsgourmandises/ @leschicsgourmandises

One thought on “Un joli corps, pourquoi pas ?”

Commentaire(s)

  • Merci pour ces astuces ! Certes quoi qu’on fasse on aura toujours besoin d’un kinésithérapeute, esthéticien ou nutritionniste. Mais il faut songer à la chirurgie esthétique comme dernier recours. C’est toujours mieux quand ça ne nécessite pas d’acte chirurgical.

    avril 25, 2014 at 17 h 04 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *