Beauté
Le froid qui sculpte la silhouette

Le froid qui sculpte la silhouette

01 novembre 2013 | PAR Pulcherry Von Ober

Tiens et si on effaçait un petit bourrelet par ci, on supprimait un peu de cellulite par là, avant d’entrer dans la période des fêtes et cela, sans régime, simplement avec une alimentation équilibrée accompagnée d’un traitement efficace. La lipocryolyse offre cette possibilité d’une manière indolore et surtout non invasive. Ainsi, cette technique peut constituer une réelle alternative à la liposuccion sur des zones bien précises.

Rencontre avec le Docteur Catherine de Goursac, médecin morphologie anti-âge.Paris

 En quoi consiste la lipocryolyse  ?

La lipocryolyse  correspond à la destruction des cellules graisseuses par le froid.  C’est une machine reliée à une cryode munie de plaques à effet Peltier (transmetteur de froid), que l’on vient poser sur le pli adipeux à traiter. Les cryodes agissent comme des ventouses par un vacuum afin de mieux refroidir l’intérieur du « bourrelet », et vont extraire la chaleur au niveau du panicule adipeux et le refroidir jusqu’à obtenir une température avoisinant les 3-4?. A noter qu’en profondeur la température ne descendra pas au-delà de 7?. Ce refroidissement, induit une cristallisation des lipides contenus dans le panicule adipeux, et conduit à la mort lente des adipocytes par apoptose.  Les cellules les plus sensibles au froid étant les adipocytes, ce sont les seules qui vont être détruites conservant ainsi un tissu adjacent  intact.

Aujourd’hui, en France, où en est la lipocryolyse   ?

Nous pouvons mieux travailler le corps. En effet, nous avons deux pièces à main reliées à la machine  donc les flancs par exemple ou la face interne des cuisses pourront être traités simultanément. Les coques ont 4 plaques à effet Peltier au lieu de 2. Ce qui induit que le panicule adipeux sera refroidi sur toute sa circonférence au lieu de 2 plaques sur un ovale comme la machine américaine. Le froid sera plus homogène dans l’hypoderme (ou graisse) et plus circonscrit, ainsi on a moins besoin de refroidir la peau pour arriver au cœur de la graisse à la température voulue (moins de risque d’effet de bord sur la peau).

Est-ce douloureux ?

Non absolument pas ! Cette méthode d’amincissement localisée est non invasive, indolore, et ne nécessite pas d’anesthésie ni même de préparation.

Comment  se déroule la séance ?

Avant toute séance,  le médecin détermine la zone à traiter. La lipocryolyse  étant une méthode d’amincissement localisée, elle ne peut traiter que les zones de graisse localisées laissant apparaître des bourrelets disgracieux, qui sont souvent récalcitrants malgré le sport ou les régimes. Le médecin va aussi évaluer la consistance du bourrelet, si la graisse est souple alors la lipocryolyse sera efficace, si elle est dure et fibreuse alors la performance ne sera pas au rendez-vous. Elle ne convient donc pas à une personne en surpoids ou en situation d’obésité, ayant de la graisse répartie sur l’ensemble du corps. Dans ce cas, un régime  est plus recommandé, et la cryothérapie ne peut le substituer.  Une fois la zone déterminée, l’épaisseur du pli adipeux est relevée, afin de pouvoir adapter les paramètres de la machine. Des photos peuvent être également prises avant la séance afin de se rendre compte de l’évolution du traitement.

Pendant la séance : il faut savoir qu’une séance dure environ 38 minutes. Parfois,  une sensation d’étirement peut se faire ressentir, accompagnée d’une sensation désagréable due au froid mais qui cesse rapidement. Mais cette technique reste tout de même, dans l’ensemble, tout à fait  indolore.

Après la séance, la zone traitée reste rouge, légèrement enflammée, voir oedématiée et redevient normale dans les heures qui suivent l’acte. Il est possible parfois d’observer quelques hématomes par effet  ventouse, selon la fragilité cutanée qui s’effacent en quelques jours. A noter qu’une légère insensibilisation temporaire peut se faire ressentir. Cependant, vous pouvez reprendre votre vie active tout à fait normalement, aucune éviction sociale n’est à constater.

Que peut-on attendre comme résultats ?

On obtient grâce à la lipocryolyse, 20 à 45% de masse graisseuse en moins. Les  résultats sont visibles au bout de 5 à 7 semaines et ils sont optimum et définitifs à 3 mois. Une autre séance peut vous être proposée à ce terme en fonction des résultats désirés. En général, 1 à 3 en moyenne sont suffisantes. Il est important de noter que les cellules graisseuses sont détruites définitivement et non pas juste vidées comme avec un palper rouler, donc la reprise du volume est rare et nécessite une forte prise de poids. La peau est quant à elle un peu retendue.

Quelles sont les indications pour ce type de traitements ?

–       Les poignées d’amour

–       Les bourrelets au-dessus ou en dessous du soutien-gorge

–       La face interne des genoux et des cuisses

–       Les bras

–       Le double menton

–       L’abdomen

–       Le pli sous fessier

Quel est le recul dont  nous disposons concernant ce traitement ?

D’abord, il est à noter qu’à la fin du 19 ème siècle, certaines personnes ont constaté que les cavaliers chevauchant en hiver, avait moins de graisse sur les zones en contact avec la selle froide, probablement due à une fonte du tissus adipeux. Plusieurs scientifiques se sont intéressés à ce phénomène. Les Dr Manstein et le Dr R Anderson de l’université de Harvard en 2000-2005 ont démontré grâce à des expériences scientifiques que les adipocytes sont plus sensibles au froid que les autres cellules.  En s’appuyant sur ce principe physique, ils ont ainsi eu l’idée de créer une machine minceur ayant pour objectif de détruire les adipocytes par le froid. C’est ainsi qu’est créé au sein du Wellman Institute de Boston, la lipocryolyse  .

Aujourd’hui, on peut dire que nous avons un recul avec la technique française de 2 ans avec des résultats très satisfaisants. Nous considérons que l’efficacité est au rendez-vous mais qu’il faut parfois une seconde séance pour avoir un résultat optimum.

 Quelles sont les contre- indications ?

  • Femmes enceintes
  •  Enfants
  • Personnes en mauvais état général
  •  Inflammation et blessures de la peau
  • Hernie ombilicale et inguinale
  • Cicatrice récente
  • Anomalie cutanée
  • Urticaire au froid
  • Maladie de Raynaud
  • Cryoglobulimie

 Enfin, quelle est la fourchette de prix concernant ce traitement ?

500€ pour une double zone et 850€ pour 2 doubles zones ex : 2 poignées d’amour et deux faces internes des genoux.

(crédit photo : site centre médical Niel)

Haut les murs, l’art du collage urbain par Ollystudio
[Live report] Rone à l’Olympia : rêve party féérique
Pulcherry Von Ober
Un regard posé sur l'esthétique car la beauté donne le ton de l'harmonie. Des papilles constamment en éveil ! http://www.sensetpeau.com/blog/ https://www.instagram.com/leschicsgourmandises/ @leschicsgourmandises

4 thoughts on “Le froid qui sculpte la silhouette”

Commentaire(s)

  • Gerard

    Bonjour pourriez vous me donner les coordonnées des médecins qui pratiquent ces tarifs.
    je suis dans le sud de la france
    merci d’avance

    janvier 31, 2015 at 10 h 34 min
  • moi meme

    Bonjour pourriez vous me donner des contacts qui pratiques cette thérapie? Je suis de Angers je voudrai des contact sur Angers et alentour svp.

    août 1, 2015 at 19 h 27 min
  • RAUX CHRISTIANE

    pouvez vous me communiquer les medecins qui pratiguent cette methode dans le nord aux allentours de maubeuge merci

    novembre 15, 2015 at 20 h 18 min
  • moi meme

    je voudrais un cntre sur paris 75017

    février 15, 2016 at 18 h 47 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *