Spectacles
Yair Barelli et Un Loup pour l’homme au Trente Trente 2021, à Bordeaux

Yair Barelli et Un Loup pour l’homme au Trente Trente 2021, à Bordeaux

26 juin 2021 | PAR David Rofé-Sarfati

Trente Trente, festival du spectacle vivant, initié et porté par Jean-Luc Terrade accompagné de sa compagnie de théâtre, défend à Bordeaux depuis sa création en 2004 une programmation des formes courtes hybrides et pluridisciplinaires.  Cette année encore notre passage au Festival fut l’occasion de découvrir  quelques pépites du spectacle vivant. 

Depuis La création du festival, il y a maintenant 18 ans, Jean-Luc Terrade son créateur ouvre un espace de discours de résistance, de coupures, de polémiques, de désordre mais aussi de tendresse et de sensualité.  Amoureux de la forme il propose par sa programmation un souffle d’innovation qui a su résister à la pandémie et à ses mesures sanitaires.

Le festival Trente Trente donne la parole aux artistes de la création contemporaine et propose une programmation de formes scéniques hybrides aux univers insolites. Ce rendez-vous unique met en avant des créations à la fois éclectiques et exigeantes valorisant ainsi la richesse et la particularité de la nouvelle scène locale, nationale et internationale. Avec pour fil rouge l’impertinence, Trente Trente présente des spectacles courts toujours décalés en leur formes et en leur fond créées par des artistes de tous horizons et de tous pays. Cette année nous avons  remarqué la présence de  Yair Barelli, israélien né à Jerusalem et créant aujourd’hui à Toulouse (l’artiste présente Yoga Disco Star, un voyage d’un vocabulaire à un autre — yoga, disco, parole, chant, mimétisme, lâcher prise et maîtrise — tout en utilisant le plaisir comme fil conducteur) ; et l’équipe volontairement internationale d’Un Loup pour l’homme, dirigée par Alexandre Fray. La programmation est à découvrir du 8 juin au 3 juillet dans plusieurs lieux de Bordeaux et sa Métropole.

Nus avons découvert en particulier la compagnie de cirque contemporain Un loup pour l’homme, qui à travers sa pratique des portés acrobatiques, s’attache à défendre une vision de l’humanité faite d’êtres sociaux, différents autant que dépendants les uns des autres. La troupe mène une recherche spécifique autour de la pratique du main à main, qui constitue un art de l’action plutôt que de la démonstration. La technique des portés acrobatiques invente un véritable langage pensé comme terreau d’étude des relations humaines.  Dans Cuir (créé en 2020 durant la pandémie) un duo comme deux jumeaux au sein d’un format court (35 minutes) déplie un discours autour de phrases scéniques construites autour  de la dialectique répulsion-attraction. Dans un corps à corps puissant, deux hommes harnachés jouent à manipuler le corps de l’autre. Le plaisir précautionneux qu’ils prennent à se transformer par une objectivation de l’autre, en instrument, en agrès, en terrain de jeu ou en champ de bataille les engage dans une lutte consentie. Les deux jumeaux parcourent ensemble, parfois dans un face à face le chemin vers son semblable ; ils repèrent les moments où l’autre n’est qu’un objet et les instants de grâce où celui-ci est enfin un alter ego pour celui -là. Ils  transpercent ensemble, et le public avec eux, le ratage sans cesse renouvelé des relations interpersonnelles ;  et advient le peut être seul vrai point de contact en un sourire fugace, commun et simultané.

A voir absolument pour la générosité du geste qui se veut  rupture au profit d’une humanité qui cherche l’émotion pour la partager.

Crédit Photo© Pierre Planchenault

Cuir, créateurs et interprètes : Arno Ferrera & Gilles Polet , porteur de projet : Arno Ferrera, regard extérieur : Paola Rizza, regard chorégraphique : Benjamin Kahn

Jacques Hubert, Président des Estivales de musique en Médoc : « Le Festival a pour mission de faire découvrir au plus grand nombre les jeunes artistes les plus prometteurs »
« Forces de la nature » d’Ivana Müller : des cordes et des corps
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture