Performance
« Forces de la nature » d’Ivana Müller : des cordes et des corps

« Forces de la nature » d’Ivana Müller : des cordes et des corps

26 juin 2021 | PAR Simon Théodore

Présenté en association avec le Maillon et TJP Centre Dramatique National de Strasbourg, le temps fort des Narrations du Futur programmait la première française du spectacle Forces de la Nature d’Ivana Müller. Dans ce spectacle, corps et cordes sont inséparables…

Des chœurs chantés résonnent avant l’entrée des comédiens sur les planches de la grande scène du TJP. Progressivement, ils se font plus forts et intenses. Cela fait bien longtemps que ces individus n’ont pas pratiqué des activités ensemble. Danser, faire l’amour, autant de choses où le lien social est indispensable. Dans sa dernière création de quatre-vingts minutes, Ivana Müller interroge la manière dont les êtres humains interagissent entre eux et sont tous interdépendants.

Avec Forces de la nature, nous retrouvons l’univers alpin de la chorégraphe et metteuse en scène. Les cinq personnages sont liés entre eux par des cordes et leurs mouvements s’effectuent en perpétuelles négociations avec ceux de leurs acolytes. D’abord à plat, puis entre trois dimensions, l’espace créé devient un lieu de création d’imaginaires et de projections, parfois hostile mais toujours complexe. Sans aucun doute, cette mise en scène simpliste mais astucieuse montre comment l’individuel est toujours pris dans le collectif.

L’idée est donc belle et les enjeux fortement actuels. Tant dans l’interprétation des mouvements corporels que dans les quelques dialogues, le message est clair. Cependant, la lenteur du rythme rend la représentation parfois un peu longue. Durant la première partie du spectacle, l’originalité du projet laisse progressivement place à une forme de lassitude avant un changement d’univers intéressant, beau mais attendu. On retrouvera cette impression lors de le scène finale. Heureusement, le spectateur n’est jamais perdu. À plusieurs reprises, quelques répliques retiennent l’attention du public, parfois de manière amusante, provoquant ainsi les rires.

Proposé dans le cadre des Narrations du Futur, cette représentation s’inscrit bien dans ce projet de création d’imaginaires. Malgré quelques longueurs, Forces de la Nature s’avère être un spectacle intelligent et inventif.

Forces de la Nature est à découvrir samedi 26 juin à 17h au TJP Grande Scène.

Visuels : © Alix Boillot

Yair Barelli et Un Loup pour l’homme au Trente Trente 2021, à Bordeaux
Rocio Perez, irradiante Gilda
Simon Théodore

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture