Théâtre
Toutes leurs robes noires de Claudine Galea par Antoine Hespel

Toutes leurs robes noires de Claudine Galea par Antoine Hespel

03 décembre 2021 | PAR David Rofé-Sarfati

A la faveur d’un partenariat exclusif entre l’école du Théâtre National de Strasbourg et le Centre Dramatique National de Vire, dirigé par Lucie Berelowitsch, le jeune metteur en scène Antoine Hespel, élève de l’école, se saisit du conte pour enfants de Claudine Galea Toutes leurs robes noires.

Quelques draps, un lit, deux instruments à cordes construisent un spectacle musical avec jeu d’ombres chinoises.  Entre veille et sommeil, à l’heure où l’obscurité chasse la clarté du jour, dans le creux familier de sa chambre, un enfant demande à sa mère de lui raconter une histoire. Pas l’éternelle ritournelle consacrant les princes et sublimant les princesses. Non. Il veut que lui parle la nuit. Il veut entrer dans les ténèbres et écouter ce qu’elles ont à lui dire. Alors la nuit, d’une voix d’où s’échappent des airs de musique et des visions de chevaux aux robes noires, l’entraîne vers un monde autre.

Le conte est initiatique. Pour conjurer sa peur, l’enfant va à la rencontre de la nuit.  Lui qui apparait en creux dans la pièce abandonnera lentement ses parents pour affronter ses peurs sans aide, sans soutien ; il saura quitter le nid. A la fin du cycle le couple parental se retrouvera.

La pièce nous transporte dans le monde insolite de l’entre deux. Najda Bourgeois sait être à la fois la narratrice, l’enfant et la mère ; elle parvient divinement à figurer la légèreté du conte, la gravité de la leçon de morale et de vie,  la joie du dénouement. Au sein d’une pénombre d’abord inquiétante, puis graduellement changeante, de sa belle présence et de sa voix qu’elle invente très douce elle dévoile et rassure. La performance de la comédienne permanente du CDN de Vire assure l’adhésion du jeune public.

 

Toutes leurs robes noires de Claudine Galea
Le Préau CDN de Normandie – Vire en partenariat avec l’école du TNS

Durée 55 min 

Le 7 décembre 2021 à 20h30 – Tessy-Bocage
Le 9 décembre 2021 à 14h00 – Sourdeval
Le 11 décembre 2021 à 20h00 – Bény-Bocage

Mise en scène d’Antoine Hespel assisté de Najda Bourgeois
avec Najda Bourgeois, Baptiste Mayoraz – comédiens permanents du Préau
composition musicale de Baptiste Mayoraz

Crédit photos © Alban van Wassenhove

« West Side Story » : Spielberg réussit son pari
Nona et ses filles, la série indispensable de Valérie Donzelli
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture