Théâtre
Terminus, un seul en scène coloré et burlesque rempli d’amour, de poésie et de confettis au Théâtre La Flèche

Terminus, un seul en scène coloré et burlesque rempli d’amour, de poésie et de confettis au Théâtre La Flèche

23 octobre 2019 | PAR Geraldine Elbaz

Ce spectacle de mime clownesque vous embarque pendant 50 minutes dans l’univers onirique de Kim Biscaïno, une jeune comédienne chaplinesque et pétillante, qui, une valise à la main, attend l’amour.

 

Un banc en bois avec un panneau défense de s’asseoir, un poteau gris en guise d’arrêt de bus : le décor est planté, minimaliste et épuré, mettant en lumière l’expression corporelle, le jeu de regards et l’âme d’un clown tantôt gai et drôle, tantôt triste et émouvant. 
 
Parée de deux nattes, d’un imper et d’un chapeau beige, affublée d’un nez rouge et d’une petite valise à la Mary Poppins, de laquelle sortiront quantité d’accessoires improbables, la comédienne déborde d’énergie, s’empare du plateau et emporte avec elle son public.
 
Entre claquettes et paillettes, cette proposition scénique illustrée d’ambiances lumineuses et de musiques hétéroclites est en fait le prétexte d’une rencontre entre l’artiste et les spectateurs, un instant rare d’humanité où chaque tableau représente une émotion et déploie l’imaginaire.
 
Ainsi on passera de Brel à Gloria Gaynor, du hip hop à la bossa nova avec notamment ce merveilleux titre Manha de Carnaval joué par Ulli Boegershausen.
Brice Cousin, à l’origine du Collectif 36Bis, invitant metteurs en scènes, comédiens, circassiens et scénographes à confronter leurs points de vue et à faire tomber les barrières entre artistes et spectateurs, signe ici une mise en scène originale et vivifiante.
 
Chaplin disait le rire est le chemin le plus direct entre deux personnes, comme en témoignaient les éclats de rire d’une fillette au premier rang pendant toute la représentation.
 
Un joli spectacle qui nous fait passer un bon moment.
 
Crédit photo :©Marie Charbonnier et ©Aurélie Boivin

Terminus

Durée : 50 minutes
Tous les dimanches à 16h jusqu’au 24 novembre 2019
Création 2019
Points de rencontres, la première exposition du fonds de Dotation du Centre Pompidou ouvre ses portes
L’agenda cinéma du 23 octobre 2019 !
Geraldine Elbaz
Passionnée de théâtre, de musique et de littérature, cinéphile aussi, Géraldine Elbaz est curieuse, enthousiaste et parfois… critique.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *