Théâtre
Ni couronne ni plaque, une ode aux thanatopracteurs au Belleville

Ni couronne ni plaque, une ode aux thanatopracteurs au Belleville

23 février 2020 | PAR David Rofé-Sarfati

Ni couronne ni plaque n’est pas qu’un spectacle sur la mort. Janice Szczypawka a imaginé un reportage réaliste autour de l’organisation des obsèques. L’ensemble est joyeux et captivant. Le public découvre une troupe drolatique. 

Janice Szczypawka  a écrit et mise en scène une comédie joyeuse  , avec Garance Bonotto, Tristan Boyer, Camille Dordoigne (ou Juliette Blanchard), Ulysse Reynaud, Martin Jobert, Fanny Jouffroy et elle-même. Pour sa première création, la dynamique auteure a choisi le thème de la mort sous la forme d’une immersion journalistique dans le quotidien d’une petite entreprise de pompes funèbres.

Aujourd’hui, le décès d’un proche est l’occasion d’un rituel organisé comme un produit commercial. L’intrication de ce profane et du sacré nécessaire déclenche l’humour et la poésie. Janice Szczypawka: Ce spectacle a été conçu avec une démarche documentaire. Je n’ai pas écrit une fable. Son propos : la désacralisation du rapport à la mort. Elle construit ainsi brillamment un théâtre de la réalité trempé dans l’humour.

Tout commence sous un dais de bouquets de fleurs rouges; au centre du plateau un cercueil aux parois transparentes. Les tableaux font succéder des séquences comme volées à la façon de l’émission Striptease, ou des adresses complices au public. Le geste a une mission, celle de montrer et d’expliquer.

Soutenue par la musique composée et jouée par le pianiste Tristan Boyer la pièce désopilante se conclut par une  fausse  scène d’embaumement belle, ridicule et pédagogique. À l’instar de l’ensemble du spectacle de cette jeune et prometteuse Compagnie.

 

 

 

Ni Couronne ni Plaque

Conception et mise en scène Janice Szczypawka

Théâtre de Belleville

16 passage Piver

75011 Paris

du 9 au 24 fév.

Durée • 1h10

Crédit Photos ©Jules Audry

Infos pratiques

Institut Cervantes de Toulouse
La Fábrica Flamenca – Centro Flamenco de Toulouse
theatredebelleville

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *