Théâtre
Margaux Eskenazi retrouve la foi au Théâtre de la Cité Internationale

Margaux Eskenazi retrouve la foi au Théâtre de la Cité Internationale

13 mai 2022 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Jusqu’au 14 mai, la metteuse en scène et comédienne partage ses questions et trouve des réponses, aidée par Gilles Deleuze, sept samouraïs, un musicien chaman et un comédien combattant. Gilles ou qu’est-ce qu’un samouraï ? est aussi doux que puissant, délicieusement intelligent.

Je me suis sentie mal de me sentir bien

Le décor est tout en bois. Des troncs, des rondins, les panneaux faits de lattes ou de raphia. Malik Soarès est à la guitare, habillé d’un kimono. Il porte son instrument sur ses genoux, comme une cithare. Les deux comedien.ne.s Margaux Eskenazi et Lazare Herson-Macarel échangent sans se parler d’un bout à l’autre du plateau, devenu cercle, entouré par le public. Ils semblent dialoguer mais leurs paroles se répondent, coïncident « par hasard ». Lui est Gilles Deleuze. Deleuze est sans doute le philosophe qui inspire le plus le monde du spectacle vivant. Robert Cantarella « fait le gilles » depuis quinze ans maintenant. Et c’est sur le même mode que Lazare Herson-Macarel campe le professeur, grosses lunettes un poil baissées sur le nez. 

Là, si vous nous suivez depuis le début de cet article, vous vous demandez quel est le rapport entre la foi, les sept samouraï et Gilles Deleuze ? Nous y voilà.

« Un créateur ne fait que ce dont il a absolument besoin »

En plein confinement, abasourdie par la fermeture des théâtres, jugés au contraire des boutiques d’assurance, non essentiels, Margaux Eskenazi perd la foi en son travail. À quoi cela peut bien servir de créer encore ? Pire, elle se sent même bien, exilée à la campagne. Mais voilà que Deleuze surgit et qu’elle se met à écouter en boucle cette conférence « Qu’est ce que l’acte de création ? » donnée à la Femis le 17 mars 1987. L’idée de Gilles ou qu’est-ce qu’un samouraï ? répond à cette question : qu’est ce que l’acte de création ?

Dans le film de Kurosawa, projeté ici, traduit et joué en direct, comme une post production, les samouraïs sont au bord d’être mis au rebut. Le monde change, les paysans sont menacés, seuls les samouraïs peuvent résister.

 

« Une société de contrôle »

Ce que vient dénoncer la pièce est très violent. On entend Deleuze nous expliquer que le contrôle n’a plus besoin de cadre. Nous sommes nos propres geôliers. Il rit même à l’idée que peut-être un jour nous devrions travailler à la maison ! Ce qui est étonnant c’est la douceur, l’humour, la poésie avec laquelle se déroule le spectacle. On est quelque part entre Alain Crombecque et Ariane Mnouchkine dans la façon de jouer, très années 80 justement, où la parole est récit, l’histoire racontée comme une épopée. On se laisse porter. La beauté s’en mêle, les cerisiers fleurissent et la musique nous chamboule. Lazare chante avec la même voix que Bertrand Belin et cela nous enivre. Au bout du compte, la leçon, la morale presque, est que le théâtre est essentiel. Pourquoi ? Parce qu’il n’informe pas, et ne désinforme pas non plus. Il est lui et en cela il est un acte de résistance. Il dit d’attendre et de regarder plus fort quand tout brûle, il dit ici de prendre le temps ; de donner de l’espace au temps et aussi… de revoir Les 7 samouraïs !

Visuel ©Loïc Nys

Du 9 au 14 mai 2022 au Théâtre de la Cité Internationale 

Centre Pompidou : rupture avec l’oligarque russe Vladimir Potanine ?
L’agenda du weekend des 13 et 14 mai
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture