Théâtre
Les Planches de l’ICART célèbrent leur 3è édition !

Les Planches de l’ICART célèbrent leur 3è édition !

25 février 2020 | PAR Anne-Sophie Bertrand

C’est sur la scène du Palace, mythique salle parisienne, que se tiendra la troisième édition des Planches de l’ICART le 2 mars. A cette occasion, nous avons rencontré l’équipe d’étudiants en charge de l’organisation de ce prix d’interprétation seul en scène. 

 

 Quel est le plus gros enjeux de cette 3e édition ?

Cet acte III a pour vocation d’être un véritable tremplin professionnel pour les nouveaux talents dans l’univers du spectacle vivant. Cette année nous avons pris la décision de ne pas instaurer de limite d’âge et nous avons ouvert les candidatures à toutes les disciplines du spectacle vivant. Néanmoins, le texte proposé doit rester un seul en scène parlé de 7 minutes. Nous souhaitions proposer une pluralité artistique lors de cette édition.

Que sont devenus les lauréats de 2018 et 2019 ?

Tigran Mekhitarian, lauréat de l’acte I en 2018, a une actualité chargée : actuellement il interprète le rôle principal dans la pièce La Vie Devant Soi de Romain Gary. Une pièce jouée tout au long de l’année. En avril / mai 2020, il va jouer dans La Maladie de la Famille M mise en scène par Theo Askolovitch au théâtre l’Épée de Bois. En septembre 2020, il incarne le rôle principal dans la série Moah, réalisée par Benjamin Rocher sur OCS. Sa mise en scène des Fourberies de Scapin va se jouer au Centre Dramatique National de Sartrouville en décembre 2020. En mai 2021, il va présenter sa mise en scène de L’Avare au Théâtre National de Bordeaux. Et enfin, il va interpréter un petit rôle dans le film Kaamelot d’Alexandre Astier. Clément Julliard, Prix du Jury lors de l’acte II, va jouer au Théâtre La Petite Loge à partir du 6 avril jusqu’au 29 juin 2020 tous les lundis soirs, une pièce écrite par ses soins Ce jour-là, je n’ai pas fini ma chocolatine et mise en scène de Anne Guégan.

Quel est le rôle du maître de cérémonie ?

Marie Nègre, notre présentatrice pour cet acte III, a pour rôle de faire le lien entre les finalistes, le public et les différents temps forts de la soirée. Elle est notre fil rouge. Marie a été finaliste lors de l’acte II. Sa présence lors de cette finale nous permet de réaliser un souhait, celui de faire du lien, de créer une unité avec les éditions précédentes.

Quels sont les critères de sélection des 10 finalistes ?

À l’issue de notre appel à candidature, qui a duré un mois, nous avons pris le temps, à 22, de visionner les 285 vidéos que nous avions reçues. Après quoi, nous avons sélectionner 30 candidats afin de les voir lors des deux sessions d’auditions organisées en décembre. Pour déterminer ces 30 candidats nous avons attribué un nombre de points à chacun. Nous ne pouvions pas distribuer plus de 30 points.

Lors des auditions, pour sélectionner les 10 finalistes, nous avons évalué les candidats sur leur diction/tonalité, leur interprétation/jeu d’acteur, l’occupation de l’espace/prestance, l’intérêt/sensibilité/émotion, l’originalité ou encore la qualité du texte. Un très bon feeling est passé et nous avons eu envie de leur donner à chacun un coup de pouce en les sélectionnant.

Nous avons, également, pensé cette finale comme un tout, comme un véritable spectacle pour que le public puisse découvrir pleinement les différents talents et s’immerger dans leurs univers respectifs.

Gardez vous certains jurés d’une année sur l’autre ? Se connaissent-ils ?

Comme l’édition précédente, Fleur Houdinière nous fait l’honneur d’être de nouveau présente dans le jury. Elle incarne à merveille les valeurs des Planches de l’ICART et est une vraie figure dans le domaine du spectacle vivant avec l’Atelier Théâtre Actuel dont elle est la directrice. En sa qualité de directeur de l’ICART et ancien directeur de l’Espace Pierre Cardin, Nicolas Laugero nous fait le plaisir d’être de nouveau membre du jury. S’ils viennent tous plus ou moins du même milieu, ils ne se connaissent pas nécessairement. Néanmoins, il est probable que pour certains ce soit le cas.

 Pendant la cérémonie quel sont les rôles des équipes de l’ICART ?

Les 22 membres de l’équipe des Planches de l’ICART s’assurent tout au long de la soirée du bon déroulement de celle-ci. Tout au long de l’organisation de cette troisième édition, les 22 étudiants étaient répartis en 5 pôles : coordination, candidats et technique, production, jury et communication. Chacun de ces pôles s’est vu confier différentes missions en lien avec son activité : par exemple, le pôle candidats et technique s’assurent du bien être des finalistes en coulisse comme sur scène…

L’équipe des Planches de l’ICART s’occupe d’absolument tout, aussi bien de la billetterie que du remplissage de la salle, que de la mise en place du cocktail… Nous sommes présents à tous les postes. Ces missions nous permettent de découvrir une bonne partie des métiers du spectacle vivant, de ne plus être exclusivement des étudiants mais être dans un processus de professionnalisation.

 

 

Retrouvez Les Planches de l’ICART sur les réseaux sociaux

Facebook : @lesplanchesdelICART

Instagram : @lesplanchesdelicart

Réservez vos places

Un saut à Vienne au XIXème siècle avec un certain Sigmund Freud bientôt sur Netflix
France 2 : « On n’est pas couché » bientôt mise sur la touche ?
Anne-Sophie Bertrand

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *