Théâtre
Les Chiche Capon – LA 432 au Théâtre des Béliers Parisiens : un ovni délicieux qui décoiffe complètement !

Les Chiche Capon – LA 432 au Théâtre des Béliers Parisiens : un ovni délicieux qui décoiffe complètement !

28 octobre 2013 | PAR Camille Hispard

 

Acrobates aux voix de Télétubbies, fakirs psychotiques ou encore jazzmen prétentieux : les Chiche Capon sont des doux fous alliés qu’il ne faut surtout pas louper !

La bande de clowns dégénérés est de retour avec un spectacle d’une dinguerie absolue. Dès qu’on s’installe dans les fauteuils du théâtre d’Arthur Jugnot, on sait déjà  qu’on s’est embarqué dans un univers absurde et onirique.

Ces dézingués de comédiens commencent d’abord par nous annoncer qu’ils annulent le spectacle, justifiant cela par le chaos régnant sur le plateau. Le public atterrit donc peu à peu sur la planète loufoque des Chiche Capon. Finalement, the show must go on : les saltimbanques délurés continuent leur démonstration.

On vogue sur les eaux universelles des mélodies inspirées de Ricardo Lo Giudice. Les comédiens nous offrent des sketchs où parfois, seuls suffisent les regards et les mimiques pour provoquer les rires hystériques.

Mention spéciale à Patrick de la Valette qui irradie la scène, fusionnant la sensualité d’Iggy Pop à la folie d’un membre des Deschiens en passant par une finesse façon Elie Kakou.

La précision de la mise en scène qui semble calculer au millimètre  près chaque chute de chaque gag impressionne et fait toujours mouche. Car, si tout s’apparente à un beau bordel organisé, on voit au travers de ces cascades drolatiques, une écriture très maligne qui emprunte les codes du grand guignol. A mi-chemin entre l’âge d’or de l’équipe du Splendide et la bouffonnerie grimaçante d’un Louis de Funès enragé. Les Chiche Capon font preuve de génie !

Dans LA 432, il y a beaucoup d’interactivité avec le public qui ne se sent pas agressé pour autant. (Quoique, méfiez-vous, il se passe de drôles de choses !) Un spectacle qui passe à toute vitesse et qui emporte massivement la salle !  Les rires fusent et explosent réellement les décibels.

Enfin du théâtre vivant qui rebondit sur les réactions des spectateurs et se nourrit de l’instant présent ! Des comédiens qui n’ont peur de rien et qui vont au bout de leurs délires : le spectacle des  Chiche Capon, est un bijou d’humour acide et assumé !

Visuel (c) : Photos Esther Maarek.

Infos pratiques

Les Rencontres Photographiques d’Arles
Les Nuits Secrètes
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

One thought on “Les Chiche Capon – LA 432 au Théâtre des Béliers Parisiens : un ovni délicieux qui décoiffe complètement !”

Commentaire(s)

  • pourquoi tu t’emballes ? Je te donne juste mon opinion je ne vois pas ou est le mal. Contrairement a ce que tu peenss je lis tous tes billets que j’apprecie de lire sincerement, mais parfois je me dis que tu ne dois pas vivre sur la meme planete. Apres ce que tu en peenss tu sais Si ton probleme est que j’envoie un petit message a deux balles comme tu dis, y’a pas de soucis j’arrete e0 ce jour de donner mon avis. Suffit de demander. Bises !

    novembre 20, 2013 at 3 h 16 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *