Théâtre
Frantz, une très attachante pièce sur la perte à la Scala Provence

Frantz, une très attachante pièce sur la perte à la Scala Provence

06 juin 2022 | PAR David Rofé-Sarfati

Marc Granier a écrit Frantz une très jolie pièce sur la perte et sur ceux qui restent. La scénographie émerveille. La pièce se jouera au OFF d’Avignon dans le nouveau théâtre Scala Provence. 

Le quotidien tient à un fil.

Au centre de la scène, au milieu d’un espace vide, un jeune homme : Frantz. Le personnage se constitue essentiellement par le mime accompagné par un narrateur et par les bruitages fabriqués en fond de scène au sein d’un autre espace s’apparentant à un atelier. Trois bruiteurs manipulent les objets pour sonoriser les actions de Frantz, les espaces dans lesquels il se trouve, peut-être même ses pensées. Enfin,  le dispositif se finit par le narrateur qui parfois oublie sa fonction pour participer à l’intrigue.

Frantz, jeune actif à la vie réglée comme un métronome, voit son existence s’écrouler lorsque son père meurt. Face au vide qui s’installe, il réalise assez peu de chose si ce n’est qu’il ne peut plus vivre. La routine quotidienne s’effondre et par un désir nouveau un destin imprévu va advenir. Avec fracas.

Le quotidien tient à ce qui ne cesse d’exister.

Marc Granier explique : Avec Frantz, j’ai tâché de donner forme à une question de perte et d’identité. Que reste-t-il de nous lorsqu’une part de nous-mêmes qui est autre nous est enlevée ? Et surtout, comment le dire ? 

Dans cette pièce surprenante, des personnages s’inviteront, hallucination ou pas, sur scène. Le montage mime-bruitage emerveille le public et emporte les rires. La beauté de la pièce est aussi grosse du texte fin, poétique et précieux. Frantz finira par aller visiter l’atelier de son père qui est aussi l’atelier des bruiteurs. Frantz aura réussit à dire quoi faire de soi devant la perte. Lorsqu’un père meurt, il nous reste la loi du monde, cette loi dont le père était le garant lorsque nous étions enfants.  Reste à jamais cette  loi qui prévoit que les gouttes tombent en faisant un bruit de goutte, que les chats miaulent et que les oiseaux volent dans le ciel suspendus par leurs ailes. Cette loi qui étaye ce que nous sommes. Et tant que cet ordre du monde subsistera Marc Granier nous propose de continuer et à vivre et à aimer. 

FRANTZ, Par la compagnie BPM; Metteur en scène et auteur Marc Granier, Durée 1h20, LA SCALA 100 Production La Scala Provence. Du 7 au 30 juillet, relâche le lundi.

Crédit photos (c) Cie Bpm

Un « Tartuffe » en plein air époustouflant, obligeant le Ciel à prendre parti !
« Danse macabre », le show de résistance des Dakh Daughters débarque à l’Odéon aux ateliers Berthier
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture