Théâtre
Du théâtre pour Egon Schiele

Du théâtre pour Egon Schiele

06 février 2011 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Stéphanie Fumex a deja travaillé avec Ariane Mnouchkine, fait ses armes à Avignon et Aurillac en parlant d’Antonin Artaud et de Garcia LLorca. Avec sa compagnie, Les fruits défendus, la plasticienne-commédiene s’attaque à du lourd en mettant en scène la vie et  l’oeuvre du peintre Egon Schiele. A découvrir urgemment en avril.

« J’aimais tant, j’aime les contradictions » d’après la vie et l’œuvre D’Egon Schiele (1890-1918) est une pleine Esquisse pour trois corps et un pantin.  Au tournant du siècle dernier, Egon Schiele, ce créateur génial, naïf, écorché, nous livre une oeuvre visionnaire et controversée. Eternel enfant, à la vie tortueuse, fauché en pleine métamorphose…

« L’Art ne peut être moderne; il est de toute éternité. »

Avec Egon Schiele : Eddy Wonka Klimt et Egon Schiele, éternel enfant : Emmanuel Georges et Wally : Gladys GuilbaudAdaptation et mise en mouvement de Stéphanie Fumex, Assistant : Nicolas EymeryConception marionnette : Frank Vallet Equipe vidéo : Frank Vallet, Odile Brook, Clara Delmas, Laurence Gatti

 

Inauguration du Café des Psaumes de la rue des Rosiers le 10 février
Festival Le Standard Idéal 2 : Harmonia Caelestis, un opera giocoso par David Marton
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture