Théâtre
Conférence légère et intelligente sur le geste: « Ce corps qui parle » aux Déchargeurs

Conférence légère et intelligente sur le geste: « Ce corps qui parle » aux Déchargeurs

11 janvier 2017 | PAR Mathieu Dochtermann

Les Déchargeurs accueillent jusque mi-février Ce corps qui parle, une conférence-spectacle à la fois drôle et pétillante d’intelligence d’Yves Marc, ce magnifique interprète de mime et de geste, qui, pour une fois, prend la parole. Il y partage son regard tendre et acéré sur nos petits maniérismes, en nous montrant, avec force démonstrations, ce que notre corps dit de nous à chaque instant. Enrichissant, distrayant, plaisant, un spectacle complet qui donne envie de s’installer à une terrasse de café pour observer les gestes des passants…

[rating=5]

Qui a déjà vu Yves Marc sur scène, ou déjà assisté à l’un des nombreux spectacles qu’il a mis en scène, telle sa géniale adaptation de La Maison de Bernarda Alba, ne s’attendrait pas à entendre le son de sa voix en allant voir Ce corps qui parle. Yves Marc est en effet un mime de grand talent, co-directeur du Théâtre du Mouvement, élève d’Etienne Ducroux: pas le plus loquace des artistes, donc!

Pourtant, c’est à une vraie conférence que le public est convié pour un peu plus d’une heure, avec ce que cela suppose de développements verbalisés… même si, évidemment, Yves Marc ne s’arrête pas au simple discours, et, profitant que son sujet – et qui mieux que lui saurait en parler? – est justement le corps, ne se prive pas d’incarner immédiatement son propos sur scène. Sur le fond, c’est une conférence captivante sur le moi-corps, cette personne que nous habitons et qui trahit constamment, et à notre insu, nos états émotionnels ainsi que nos pensées. En fin observateur du geste humain, fort de ses recherches et de ses lectures, Yves Marc nous restitue une partie de ce qu’il a découvert de nous, et c’est passionnant. L’interaction avec la salle est constante, et le conférencier-interprète picore au vol les réactions physiques du public pour mieux illustrer son propos, avec respect et délicatesse.

Sur la forme, la conférence reste donc un spectacle, puisque le geste suit toujours la parole, voire la précède. La multiplicité des registres utilisés offre un beau moment de théâtre: le concept même du spectacle oblige Yves Marc à être tour-à-tour orateur, démonstrateur, interprète, imitateur… et il s’autorise même à se faire manipulateur d’objets, pour mieux servir son propos, en illustrant certains mouvements avec des masques… puis une louche! Evidemment, tout cela est parfaitement maîtrisé, et la précision des mouvements, leur grâce, leur énergie sont absolument admirables.

Certes, parfois la diction n’est pas à la hauteur du langage corporel, et on sent dans ces rares interstices tout le travail qui sous-tend cette conférence, qui n’a rien de simple. Mais c’est immédiatement racheté par ce qui fait la force et le charme de ce spectacle: la grande simplicité et la profonde humanité qui exsudent d’Yves Marc font que les accrocs, loin d’être des incidents dégradant l’expérience du spectateur, ne font que renforcer le lien de ce dernier avec le conférencier.

Comme une master class à conseiller à tous ceux qui sont curieux du langage corporel, Ce corps qui parle peut se voir aux Déchargeurs jusqu’au 18 février inclus.

CE CORPS QUI PARLE
Conception et interprétation: Yves Marc

Visuels: (C) David Schaffer

Infos pratiques

Association notoire
Lavoir moderne parisien
theatre_les_dechargeurs

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture