Théâtre

Avignon OFF 2019 : « Le Magasin des suicides », une fable absurde, grinçante et irrespectueuse

Avignon OFF 2019 : « Le Magasin des suicides », une fable absurde, grinçante et irrespectueuse

07 juillet 2019 | PAR Magali Sautreuil

Vous avez raté votre vie ? Réussissez votre mort ! Chez les Tuvache, on garantit les suicides « Mort ou remboursé » et ce, depuis au moins dix générations… Enfin, jusqu’à la naissance d’Alan… Heureux événement ou malédiction ? Vous le saurez en allant voir cette fable grinçanteà l’humour absurde, chaque soir à 18 h 15, au théâtre Notre-Dame, dans le cadre du Festival OFF d’Avignon. Humour noir assuré !

 

Imaginez un magasin, où l’on vend tous les ingrédients possibles et imaginables pour se suicider : napalm, wakizashi (sabre court utilisé lors du rituel du seppuku), poison, nœud coulant, armes à feu… Rien ne manque ! La mort est assurément un commerce qui ne connaît pas la crise ! Elle assure d’ailleurs la prospérité de la famille Tuvache depuis au moins dix générations… Jusqu’au jour de la naissance d’Alan…

Le petit dernier ne ressemble en rien aux autres membres de sa famille. Un vrai Tuvache a le suicide dans le sang ! Or, dès sa naissance, Alan accueille la vie avec un grand sourire, une première dans la famille !  Alors qu’autour de lui, tout n’est que désespoir et tristesse, il voit la vie en rose. Il est la joie de vivre incarnée, au grand dam de sa famille… Sa bonne humeur est contagieuse et met en péril les affaires familiales ! Des clients heureux qui retrouveraient goût à la vie ? C’est la faillite assurée pour les Tuvache ! Bon gré, mal gré, ses parents Lucrèce et Mishima Tuvache, vont donc tenter l’impossible pour remettre leur fils sur le droit chemin du désespoir… Ou bien est-ce l’inverse ? C’est Alan qui bouleversera leur vie et celle de son frère Vincent et de sa sœur Marilyn, en leur communiquant son enthousiasme… Que va-t-il donc advenir de cette famille hors norme, totalement déjantée ? Ses membres vont-ils enfin trouver un sens à leur existence et s’épanouir ? Difficile à dire dans une société fataliste, où la mort compte désormais davantage que la vie. Mais à l’impossible nul n’est tenu…

Adaptée avec brio du roman de Jean Teulé, dont le film d’animation de Patrice Leconte est lui aussi inspiré, cette première pièce de la jeune compagnie Nandi retranscrit parfaitement son univers. La boutique semble plus vraie que nature. Son mobilier, mêlant bois, ardoise et vitrines en verre, nous transportent dans un décor hors du temps, dans lequel évoluent des personnages, dont le style vestimentaire Steampunk renforce le côté intemporel de la pièce.

Le théâtre d’ombres, qui se joue dans l’ouverture vers l’arrière-boutique, apporte une certaine poésie à la pièce, tout en renforçant sa dramaturgie. Les silhouettes s’y découpent de manière très élégante. Tout est savamment orchestré et traduit un rare soucis du détail. Décors et costumes ont été réalisés avec une grande minutie.

Menée tambour battant par six comédiens, qui interprètent à eux seuls une vingtaine de personnages, cette pièce est actuellement le meilleur antidépresseur sur le marché !

Le Magasin des suicides, d’après le roman de Jean Teulé, adapté et mis en scène par Franck Regnier, présenté dans le cadre du Festival OFF d’Avignon, au théâtre Notre-Dame, du 5 au 27 juillet 2019, à 18 h 15. Relâche le 16 juillet 2019. Durée : 1 h 25.

Retrouvez l’actualité de la compagnie Nandi sur son site Internet (ici) et sur sa page Facebook (ici).

© Visuel: Affiche officielle et photos fournies par la compagnie et l’attaché de presse.

Infos pratiques

Théâtre de la Petite Caserne
Garage international
Magali Sautreuil
Formée à l'École du Louvre, j'éprouve un amour sans bornes pour le patrimoine culturel. Curieuse de nature et véritable "touche-à-tout", je suis une passionnée qui aimerait embrasser toutes les sphères de la connaissance et toutes les facettes de la Culture. Malgré mon hyperactivité, je n'aurais jamais assez d'une vie pour tout connaître, mais je souhaite néanmoins partager mes découvertes avec vous !

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *