Théâtre

Avignon OFF 2019 : coup de coeur pour « Trouble », une ode à la différence touchée par la grâce

Avignon OFF 2019 : coup de coeur pour « Trouble », une ode à la différence touchée par la grâce

10 juillet 2019 | PAR Anne Verdaguer

C’est l’histoire de ces « autres », de ceux qu’on ne voit jamais, que l’on cache… Différents ou autistes, ils sont sur scène pour parler de leur aliénation à une société qui les rejette. Avec Trouble , la compagnie HVDZ, associée à l’association Turbulences!, propose un voyage tendre et bouleversant dans le monde de la singularité.

 

Leur présence vous frappe tout de suite. Ils sont là, tout simplement, sans se poser de questions. Être plutôt que paraître… Ils nous font face et nous interrogent sur notre incapacité à leur faire une place. Leur empêchement devient le nôtre. Leur enfermement devient le nôtre. Ils nous interpellent et se montrent tels qu’ils sont, dans leur vérité si touchante. Certains parlent avec difficulté, mais quand on prend la peine de les écouter, leur discours est bien plus intelligible que tous ceux des gens dits « normaux ». 

Ils nous disent à quel point la société est devenue folle, comment elle l’a toujours été… Ils nous parlent du Moyen Âge, d’un temps où on les appelait les aliénés et où on parlait de magie noire. D’une époque aussi où, quand ils se révoltaient, ils étaient fouettés, enfermés, et où ils devaient renoncer à leur vie, à leur famille… Un temps qui ne paraît pas si lointain.

Ils nous parlent aussi des interdits : interdit de faire l’enfant quand on est adulte, interdit de choisir son métier, d’avoir des relations amicales, amoureuses, de faire l’amour… Ils appellent au secours devant une assemblée impassible. Et leurs mots font mouche.

Ils parlent aussi d’une géométrie du cercle, d’un exil qui devient sédentaire, d’un enfermement dedans et dehors. Scène troublante que celle d’un scotch que l’on accroche tout autour d’eux. Ils n’opposent pas de résistance. Ils ont l’habitude de subir et de faire ce qu’on leur dit, jusqu’à ce qu’ils décident de briser leurs chaînes.

Trouble est le fruit d’une réflexion très libre sur l’écriture de textes de Michel Foucaut, autour des thématiques de l’enfermement et des cercles d’appartenance. Pendant douze semaines, le metteur en scène Didier Cousin de la compagnie HVDZ (que l’on retrouve dans le superbe spectacle Toutes les choses géniales, présenté à la Manufacture) a construit le spectacle autour d’improvisations et de la parole de ces autistes, en laissant libre cours à leurs pensées, mais aussi en respectant la façon dont ils bougeaient dans l’espace. Ce choeur d’acteurs-danseurs a aussi été accompagné pendant tout le processus de création par des artistes de différents horizons : chorégraphe, trapézistes, vidéastes et créateurs sonores. Le tout donne un ensemble de 30 personnes sur scène, portés par une scénographie inventive, une formidable énergie et une mise en scène tirée au couteau, qui apportent un vent de fraîcheur et de dynamisme sur le plateau. 

Mais ce qui marque peut-être le plus dans Trouble, c’est la conscience qu’ont ces comédiens d’eux-mêmes. Cette souffrance qui n’est pas utilisée, mais devient tangible, à portée de mains. Et la parole qui ne tombe jamais dans la complaisance. Ensemble, ils nous invitent dans leur danse. Avec aussi beaucoup d’humour.

Ne ratez surtout pas ce petit bijou du off, d’autant qu’il ne reste plus que quelques jours pour le découvrir!

Trouble, mise en scène par Didier Cousin, une création collective avec la compagnie Turbulences!, présentée dans le cadre du Festival OFF d’Avignon, à la Scierie, du 5 au 14 juillet 2019, à 14h. Relâche le 9 juillet 2019. Durée : 1 h 15.

Retrouvez l’actualité de l’association et de la compagnie Turbulences! sur son site Internet (ici).

Infos pratiques

festival RéciDives
La Factory – Théâtre de l’Oulle – Salle Tomasi
Lucile Brusset

One thought on “Avignon OFF 2019 : coup de coeur pour « Trouble », une ode à la différence touchée par la grâce”

Commentaire(s)

  • Blancher andre

    C ‘est super le travail fait par l’association turbulence

    juillet 10, 2019 at 20 h 50 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *