Théâtre
Adopte un réfugié, une comédie très actuelle

Adopte un réfugié, une comédie très actuelle

12 avril 2022 | PAR Ilan Lévy

« Momo », le réfugié vient bouleverser la vie pas si tranquille de Madeleine et Sam, colocataires qui cachent bien de secret.

Une vie si tranquille

Madeleine est une descendante directe de Louis XVI et vit en colocation avec Sam, garçon d’origine égyptienne sympathique et peu porté sur le travail. Elle est catholique, naïve, exubérante, maladroite et descendante d’une grande dynastie française bien introduite dans les hautes sphères de l’Etat. Il est égyptien, juif et passe sa journée sur sa console. Elle est sa colocataire pour l’aider à payer son loyer. Naïve et enflammée, elle est prête à épouser toutes les grandes causes de l’époque, il ne rêve que d’une chose : jouer à sa console

Momo débarque

Sans consulter Sam, elle accepte de recueillir un réfugié pour partager leur appartement. Débarque Mokhtar, « Momo », en djellaba et leur quotidien en est transformé. Jouant à fond les préjugés et les retournant sans cesse dans l’unique but de faire rire les spectateurs, la pièce met de l’humour là où ça fait mal. Momo, incarné par Kaddour Dorgham qui a aussi écrit et mis en scène la pièce est tordant de rire dans ce personnage d’immigré décalé, perdu qui a peur des « boubées (poupées) ». Comme ses deux acolytes, il possède plusieurs vies qui vont toute se révéler plus tordantes les unes que les autres.

Drôle, tendre et politiquement incorrect

Ce trio explosif reçoit la visite d’une rigide et sévère inspectrice de l’immigration car le pays vit en état d’urgence et qu’il n’y a plus de loi. Elle cache, elle aussi, de très nombreux secrets, qui vont bouleverser la vie des autres personnages. C’est drôle, tendre et politiquement incorrect. Ecrit en référence à l’actualité politique et géopolitique, la pièce tient en haleine le spectateur avec ses références à l’actualité et son humour qui vise juste. Entre préjugés et stéréotype, Adopte un réfugié a le talent de provoquer de nombreux fous rire tout en éveillant les consciences.

Adopte un réfugié, Le Repaire de la Comédie, Du 14 au 23 avril, jeudi, vendredi, samedi à 21 H 15, 2 place des Capucins, 69001 Lyon
visuel (c) affiche de la pièce

Qui est Monsieur Schmitt ? au Théâtre Edouard VII
Le manifeste d’ORLAN aux Abattoirs de Toulouse
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture