Performance
Pièce d’actualité n°15 : La trêve

Pièce d’actualité n°15 : La trêve

18 septembre 2020 | PAR David Rofé-Sarfati

La Commune a passé commande à Olivier Coulon-Jablonka d’une deuxième pièce d’actualité. Celui-ci a proposé à deux artistes d’horizons différents, Alice Carré et Sima Khatami de venir travailler à ses côtés. Le spectacle dérange.

 

La Trêve a été conçue et réalisée à la suite à de longs mois d’immersion documentaire sur le site du Fort d’Aubervilliers, entre juin 2019 et mai 2020. Lors de ce temps d’enquête, les expériences de réalisatrice de cinéma documentaire de Sima Khatami, de théâtre documentaire d’Olivier Coulon-Jablonka et d’Alice Carré ont participé à la conception d’une forme mixte, tendue entre cinéma et théâtre documentaire.

Fort d’Aubervilliers est une zone de 36 hectares enclavée dans Pantin, située au bout de la ligne 7, juste avant la Courneuve. Au cœur de ce site, cinq tours crénelées, qui abritaient jusqu’en 2015 la gendarmerie nationale, ont été temporairement reconverties en foyers de travailleurs et Centres d’Hébergement d’Urgence (C.H.U). Lors de la trêve hivernale, du 31 octobre au 31 mars, la tour la plus proche du cimetière, allouée à la Cité Myriam, est occupée par plus de 200 habitants. Certains doivent quitter les lieux à l’arrivée du printemps, d’autres sont pérennisés dans le centre et y séjournent depuis plusieurs années.

La pièce consiste en des témoignages vivants ; de vrais occupants de la Cité Myriam sont invités à se raconter face public sur un plateau vide ou dans des séquences video. Nous  découvrons ces déshérités, leur parcours, leur déréliction. Nous apprenons et comprenons le lent glissement vers l’exclusion puis vers le gouffre retenu in extremis par l’aide puissante mais versatile de la collectivité.

Le geste est délicat. La construction du spectacle rappelle l’émission Striptease, une suite de documentaires vérité. Les spectateurs sont envahis par la pitié pour ces personnages mis à nu. Toutefois, notre gêne vient aussi des rires du metteur en scène entrevus sur les séquences videos. Le spectacle éveillera quelque conscience amorphes ou édifiera quelques adolescents ; pour les autres cette exposition de créatures en marge renvoie plutôt à l’embarras du voyeurisme ou de l’avilissement. Sont ils vraiment consentants ces malheureux sur scène entre burlesque et caricature?   

à aller voir pour s’en faire une opinion.

 

Pièce d’actualité n° 15 : La Trêve
Alice Carré,
Olivier Coulon-Jablonka
Sima Khatami
LA COMMUNE
DU 12 AU 25 SEPTEMBRE 2020
DURÉE ESTIMÉE 1H15

 

Crédit Photo Vainqueur Willy

Benjamin Levy : « La covid met en cause l’imitation du modèle »
L’agenda du week-end des 19 et 20 septembre : Speciale JEP
David Rofé-Sarfati
David Rofé-Sarfati est Psychanalyste, membre praticien d'Espace Analytique. Il se passionne pour le théâtre et anime un collectif de psychanalystes autour de l'art dramatique www.LautreScene.org. Il est membre de l'APCTMD, association de la Critique, collège Théâtre.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *