Performance
L’amicale de production nous guide dans la jungle culturelle

L’amicale de production nous guide dans la jungle culturelle

29 janvier 2021 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Encore une fois et tant que c’est autorisé nous avons pu dans l’entre soi professionnel être en salle. L’occasion d’être d’accord avec Julien Fournet, oui Amis, il faut faire une pause

L’esprit de la loi


Julien Fournet est comédien, performeur et il fait partie de ce collectif super qu’est l’Amicale de production où se trouvent des gens de talent comme Sofia Teillet ou Antoine Defoort. Et donc là, il était programmé lors de la cinquième édition des Singulier.es au Centquatre. Évidemment la chose est réduite à son minimum, c’est à dire à un public seulement professionnel. À cela le lieu se pare d’une règle supplémentaire, sortie d’une déclaration du Ministre de la santé et démentie par l’OMS et l’Académie de Médecine en interdisant dans ses salles les masques en tissu. Au royaume d’Ubu il n’y a décidément pas de limite.

Il est vraiment temps de faire une pause. 

Mais revenons à Julien Fournet qui en matière d’idées n’a lui non plus pas de limite. Pour ce spectacle, il dirige Jean Le Peltier qui nous attend sur un gros ballon de yoga vert prairie. De part et d’autre deux marmites en inox bouillent. Une grande corde pend au plafond. Et un grand écran nous montre un paysage autour d’une chute d’eau. Le décor est planté, nous sommes nous spectateurs, enrôlés dans une classe verte dédiée à la découverte du spectacle vivant. Avouons que l’affaire est délicieuse. Nous passons notre temps à voir des spectacles en journée et entre nous et voilà qu’un spectacle vient nous demander une petite introspection à nous, « les pros ». Alors, notez qu’au départ, ce n’est pas ça le projet. Le projet c’est que tout le monde joue le jeu.

« Participatif jusqu’au bout »

Pieds nus, allongés par terre, crayon à la main… On bosse ici ! Et il faut bien bosser dur pour tenter de saisir ce qui résonne en nous. Pourquoi un spectacle est-il fondateur ? Qu’est ce qu’une expérience ? Qu’est ce qu’un événement ? A la façon d’un conte initiatique, nous avançons étape après étape jusqu’à « lâcher tout » et être capable de oui, savoir pourquoi un spectacle nous constitue plutôt qu’un autre. L’expérience prend une tournure particulière en temps de Covid. Faire un spectacle participatif en ce moment relève de beaucoup d’audace. Entrer dans « la forêt de la culture » dans un temps de censure inédit, oui cela montre qu’en son royaume, Ubu est le roi.
 

Visuel : ©Subsistances

Interview de Emilie Yakich, directrice du Chantier des Francofolies : « Etre imaginatif ! toujours ! »
Gérardmer 2021 : « Host », digne successeur du « Projet Blair Witch » et de « Paranormal Activity »
Amelie Blaustein Niddam
C'est après avoir étudié le management interculturel à Sciences-Po Aix-en-Provence, et obtenu le titre de Docteur en Histoire, qu'Amélie s'est engagée au service du spectacle vivant contemporain d'abord comme chargée de diffusion puis aujourd'hui comme journaliste ( carte de presse 116715) et rédactrice en chef adjointe auprès de Toute La Culture. Son terrain de jeu est centré sur le théâtre, la danse et la performance. [email protected]

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture