Jeune Public
AVIGNON OFF 2022 : « L’oiseau bleu » ou la quête du bonheur

AVIGNON OFF 2022 : « L’oiseau bleu » ou la quête du bonheur

19 juillet 2022 | PAR Magali Sautreuil

C’est si simple d’être heureux et, pourtant, si compliqué. Enfants et adultes, nous sommes tous logés à la même enseigne sur ce point : nous ne savons pas toujours reconnaître et apprécier ce que nous avons sous les yeux. C’est cet enseignement plein de sagesse que nous délivre avec poésie et fantaisie L’oiseau bleu, un conte initiatique pour petits et grands, à découvrir à l’Espace Saint-Martial, durant le festival OFF d’Avignon

Souvent, les contes ont une histoire et celui-ci n’échappe pas à la règle. Séduites par l’univers de L’oiseau bleu de Maurice Maeterlinck, les compagnies Camélia et Poupées russes ont choisi d’adapter cette pièce pour le jeune public, en respectant le style et l’atmosphère poétique et onirique de l’oeuvre originelle. Pour faciliter la lecture de cette dernière, des choix judicieux ont été opérés : le texte a été raccourci, le nombre de personnages est moins important… Quant aux rôles-phares, on observe un changement majeur, sans doute plus en accord avec notre temps. En effet, dans l’œuvre d’origine, les protagonistes principaux sont Tyltyl, un brave garçon, curieux et déterminé, et sa sœur aînée Mytyl, une fille craintive, qui ne prend jamais d’initiatives. Dans la pièce co-produite par les compagnies Camélia et Poupées russes, Tyltyl est désormais une jeune fille courageuse et volontaire, et Mytyl, une poupée qui ne la quitte jamais, qui est à la fois sa meilleure amie et sa confidente. 

Le décor, sur scène, est épuré. Il se compose de quelques éléments et accessoires : une chaise, deux dessertes, un chevalet supportant une ardoise pour écrire au fur et à mesure les chapitres de l’histoire qui défilent sous nos yeux… Quant aux costumes des personnages, ils sont inexistants… Tout au long de la pièce, les deux comédiennes au visage blanc, aux joues rouges et aux yeux pailletés de bleu, sont vêtues d’une simple combinaison en jean…

Et pourtant, sans presque aucun artifice, la magie opère et la pièce nous plonge dans un monde merveilleux, en convoquant nos imaginaires et nos émotions. La fée que Tyltyl s’apprête à rencontrer a bien raison de dire que depuis leur mort, les êtres humains n’y voient plus du tout et ne s’en doutent point.

Tyltyl, c’est la fille du bûcheron. Elle vit dans une cabane fort simple et rustique, mais non misérable. Nous sommes la nuit de Noël, mais le Père Noël ne viendra point pour Tyltyl. Même si cela la rend triste, elle ne le montre pas et se contente d’admirer par sa fenêtre la fête donnée chez ses voisins. L’herbe paraît souvent plus verte ailleurs, mais peut-être est-ce parce que nous ne prêtons pas assez attention à ce qu’il y a autour de nous.

Nous sommes la nuit de Noël, le Père Noël ne viendra pas pour Tyltyl, mais une fée, sous les traits d’une vieille femme bossue, boiteuse et borgne, vient lui rendre visite. Elle a sur elle tout ce qu’il faut pour rallumer leurs yeux éteints d’êtres humains. Et c’est ainsi que l’univers de Tyltyl commence à basculer : la jeune fille entre-ouve enfin les yeux et tout ce qui lui était familier devient merveilleux. 

Mais pour comprendre ce qui lui arrive, elle doit pour l’instant partir, partir en quête de l’oiseau bleu pour soigner l’enfant de la fée. Cet oiseau serait capable de révéler le plus grand secret des choses et du bonheur si l’on parvient à le trouver. Mais le temps lui est compté, elle a jusqu’au premières lueurs de l’aube pour y arriver.

Comme Dorothy dans Le magicien d’Oz, elle n’est pas seule. Elle part à l’aventure dans la nuit noire, à la lumière d’une lanterne, en compagnie de son fidèle, naïf et courageux chien, de sa chatte sournoise et indépendante et d’un bonhomme en pain d’épices peureux et paniqué.  Depuis que la fée lui a permis de porter un nouveau regard sur le monde, les animaux, les arbres… sont désormais doués de paroles et de sentiments.

Ce monde nouveau qui se déploie sous les yeux de Tyltyl et les nôtres, de la cabane du bûcheron au palais de Nuit, en passant par la forêt et le pays du Souvenir, n’est pas seulement dû à la magie de la fée, mais aussi au talent de nos deux comédiennes, qui alternent avec brio bruitages, passages contés, joués et chantés comme un dessin animé. Elles incarnent toutes deux réunies une galerie impressionnante de personnages, à la personnalité et au timbre bien marqués pour pouvoir les distinguer : Tyltyl, sa mère, ses grands-parents, une chatte perfide, un brave chien, un bonhomme de pain d’épices trouillard, sa voisine, la fée, la Nuit, une femme extrêmement préoccupée.., ainsi que des arbres, un Marronnier arrogant et prétentieux, un Saule Pleureur triste ayant le goût de la tragédie, un Peuplier bavard…

Tyltyl en aura rencontré, de nouvelles personnes, après son périple, elle en aura vu de nouveaux lieux… Mais aura-t-elle compris ce que la fée a voulu lui enseigner ? Restera-t-elle là, debout, derrière sa fenêtre, à contempler un bonheur inaccessible, ou réalisera-t-elle que ce qu’elle cherche est en réalité à portée de main ?

Pour le découvrir, partez vous aussi en quête de l’oiseau bleu et profitez d’un temps d’échange après la représentation avec les comédiennes pour partager les uns avec les autres ce qui vous rend heureux. 

Pour revivre ce moment, le texte de la pièce et de petits jeux sont disponibles sous forme de livre illustré, à l’issue du spectacle.

L’oiseau bleu, conte jeune public à partir de 5 ans, d’après la pièce de Maurice Maeterlinck, mis en scène par Salomé Elhadad Ramon, interprété par Lucie Contet, Cécile Coves et Fiona Lévy, du 7 au 30 juillet 2022, à 11 h 10, à l’Espace Saint-Martial, dans le cadre du festival OFF d’Avignon 2022. Relâche les 10, 17 et 24 juillet 2022. Durée : 55 minutes.

Retrouvez l’actualité de la compagnie Poupées russes sur son site Internet (ici), sa page Facebook (ici), ses comptes Instagram (ici) et Twitter (ici).

Et celle de la compagnie Camélia sur son site Internet (ici), sa page Facebook (ici) et son compte Instagram (ici).

Découvrez la programmation de l’Espace Saint-Martial dans le cadre du festival OFF d’Avignon 2022 sur son site Internet : https://saint-martial.org/spectacles-festival-avignon/

Tous les articles de la rédaction à Avignon sont à retrouver ici.

Visuels : Affiche officielle et tous droits réservés à Quentin Gouverneur pour les photos.

Infos pratiques

Carrousel du Louvre
Théâtre de la Petite Caserne
Magali Sautreuil
Formée à l'École du Louvre, j'éprouve un amour sans bornes pour le patrimoine culturel. Curieuse de nature et véritable "touche-à-tout", je suis une passionnée qui aimerait embrasser toutes les sphères de la connaissance et toutes les facettes de la Culture. Malgré mon hyperactivité, je n'aurais jamais assez d'une vie pour tout connaître, mais je souhaite néanmoins partager mes découvertes avec vous !

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture