Humour
Sébastian Marx, un américain à Paris

Sébastian Marx, un américain à Paris

27 décembre 2021 | PAR Ilan Lévy


Avec son accent anglais et son sens de l’humour, Sébastian Marx régale son public de ses mésaventures d’américain à Paris, de sa découverte de la vie à 2 et de la paternité.

Il ne parle pas un mot de français quand il débarque à Toulouse.

Natif de New York, Sébastian Marx grandit en banlieue de la grosse pomme. En 2004, suivant sa petite amie française rencontrée aux Etats-Unis, il arrive à Toulouse. Ne connaissant pas un mot de la langue de Molière, il se lance dans de nombreux petits boulots et découvre les travers de notre pays.
C’est l’objet de son premier spectacle « Un newyorkais à Paris », il raconte ses déboires françaises et se moque avec tendresse de la vie à la française où il réalise rapidement son rêve français : ne pas travailler. Dans un style stand up très travaillé, il dialogue sans cesse avec le public qui rit aux éclats. Il se moque avec ironie de nos « ça va ? », « mais bon », « quand même » et « bein ». Selon lui, « les Français portent des écharpes et vivent dans un défilé de mode permanent ». Il raconte comment draguer une française ou évoque les nombreux « francicismes » de notre langue. Malgré ses soucis avec l’administration, il admire cette France « aux multiples vins et fromages » et « où le gouvernement s’occupe des pauvres et des chômeurs », un concept inexistant de l’autre côté de l’Atlantique.

Il a grandi et il est papa

Passé par de nombreuses scènes de stand up et des concours jeunes talents, il devient chroniqueur pour la radio RTL, puis France Inter chez Fréderic Lopez, puis pour la télévision sur C8, chez Laurence Ferrari. Son personnage décalé d’Américain qui découvre la France ravit le public. Maniant l’autodérision et se jouant des préjugés, il conquiert le public français, toujours amateur de rires.
Pour son deuxième spectacle, il a grandi, parle un français impeccable, bien que toujours teinté d’un charmant accent so british.
Cette fois, il parle de couple et d’enfants. Il aime à dépeindre les différences culturelles entre nos deux pays. « Quand un président américain trompe sa femme, comme Clinton, c’est un drame. Quand un président français, comme Hollande, fait de même, on lui reproche de s’être fait prendre »
Il dépeint toujours avec tendresse l’éducation des enfants où comment se faire écouter quand on est parents. Il réalise aussi le fantasme de ses compatriotes outre Atlantique qui adorent « les femmes françaises de 40 ans ».
Jouant sur les décalages culturels autant que sur les tracas de la vie quotidienne, Sébastian Marx sait nous faire hurler de rire dans une tournée dans toute la France, où il présente à chaque étape, sur les réseaux sociaux, les spécificités de langage et culinaires des habitants.
Après Rouen, Marseille, Toulouse, il sera à Lyon à l’Espace Gerson du 5 au 8 janvier 2022, puis ensuite à Dijon, Mulhouse, Saint Riquier.

Ilan Levy

Sebmarx.com

Espace Gerson
1 place Gerson
Lyon 5
Du 5 au 8 janvier 2022.

 

Visuel : ©Sebastian-Presse

L’Iran comme vous ne l’avez jamais vu
L’agenda classique du Nouvel an
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture