BD
L’Iran comme vous ne l’avez jamais vu

L’Iran comme vous ne l’avez jamais vu

27 décembre 2021 | PAR Ilan Lévy

 

Grâce à cette BD très bien écrite, découvrez l’histoire de l’Iran où comment la CIA a préparé, malgré elle, le KO actuel.

Un contexte historique explosif

 

1953, en Iran, le docteur Mossadegh est premier ministre du Shah. L’Iran est un réservoir pétrolier presqu’infini et totalement contrôlé par les Anglais. 

Homme simple, il reçoit ses interlocuteurs en pyjama, déjà âgé –il est né en 1882 -, il mène une politique de démocratisation, donne des droits aux femme dans un pays traditionnel  et surtout, crime de lèse-majesté, veut nationaliser le pétrole iranien.

Sa politique soutenue par une grande partie du peuple iranien rencontre de nombreux ennemis, les Anglais, les Américains, les Soviétiques –nous sommes en pleine guerre froide – les islamistes déjà en embuscade et l’entourage du Shah, jeune souverain de  33 ans,  quelque peu dépassé par la situation.

Pendant la Seconde Guerre mondiale, l’Iran a fourni du pétrole aux alliés, ce qui a permis de gagner la guerre.

 

Le rôle de la France

 

Dans la BD, la France est représentée en Iran par un jeune ambassadeur Jean d’Arven plein d’audace et de bon sens, toujours accompagné par Jacques son chauffeur-garde du corps-ami d’étude qui lui sauve plusieurs fois la mise. Tous deux sont amis d’étude de Hossein devenu ministre influent de l’Iran de Mossadegh. Jeune, audacieux, intrépide, fin connaisseur de la situation de la région, Jean d’Arven soutient Mossadegh et y voit tout l’intérêt pour la France d’être présente en Iran dans le pétrole notamment grâce à la présence d’ingénieurs français. Il se trouve en butte à la vieille aristocratie d’État française dont certains membres sont passés par la collaboration. Cette haute caste contrôle la politique et les compagnies pétrolières ; elle voit d’un très mauvais œil l’activisme de ce jeune freluquet d’ambassadeur.  

Une BD historique et pédagogique

 

La BD est un très bon livre d’histoire qui raconte en peu de pages les années charnières pour l’Iran et la région. 

Attaqué de toute part, Mossadegh tient malgré les nombreuses pressions, notamment de la CIA qui tente de le discréditer dans la presse ; on assiste aux prémices des fakes news et autres fausses informations. L’agence n’hésite pas à renverser ce dernier pour installer un pouvoir autoritaire du Shah, on connaît la suite. En 1979, le Shah est renversé à son tour par les islamistes. La situation ne s’est pas améliorée depuis cette époque. 

La BD écrite comme un scénario de roman policier tient en haleine son lecteur jusqu’au bout et met en lumière une période particulière de l’histoire, celle du seul épisode démocratique de l’Iran. 

Ilan Levy

Tristan Roulot, Christophe Simon, Chroniques diplomatiques, Tome 1, Iran, 1953, Le Lombard, 14,75 €

 

Visuel : Tristan Roulot, Christophe Simon.

La playlist 2021 de la rédaction de Toute La Culture
Sébastian Marx, un américain à Paris
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture