Humour
Manon Vuoko raconte son parcours musical en web-série (Interview)

Manon Vuoko raconte son parcours musical en web-série (Interview)

26 janvier 2022 | PAR Kevin Sonsa-Kini

Chanteuse et comédienne, Manon Vuoko incarne son propre rôle dans une web série disponible sur TikTok, Instagram Reels et Youtube Shorts. 

Dans cette web série de dix épisodes, la jeune femme de 22 ans raconte avec humour et réalisme les désillusions d’une jeune de sa génération qui s’installe à Paris pour tenter de percer dans la musique.  Au fil des épisodes, on découvre des guests de renom comme la TikTokeuse Laura, l’influenceur Victor Habchy du Guide Ultime, Wesley Weigel, la chanteuse Julie Zenatti et l’animateur de radio, Manu (NRJ). 

Dans cette interview accordée à Toute la culture, Manon Vuoko nous raconte la genèse de cette série et de son projet d’EP prévu pour avril 2022. 

Toute la culture : Comment est née l’idée de cette web-série ? 

Manon Vuoko : J’avais envie de raconter mon histoire avant de présenter ma musique. La web-série nous permettait d’avoir une approche différente, dynamique et fun. On a choisi de tourner la série au format vertical pour les réseaux sociaux. Pour parler à ma génération, ça me paraissait être une évidence. 

Est-ce que vous vous êtes reconnue dans votre personnage ? C’était vraiment vous ? 

Oui, le personnage c’est vraiment moi : Thonon-les-Bains, la difficulté pour trouver un appart, le travail en tant que caissière chez Carrefour, les petites galères du quotidien… C’est vraiment mon histoire et celle de beaucoup d’autres jeunes qui s’installent dans une nouvelle ville. Il y a évidemment de la fiction, c’est romancé. On raconte en dix minutes, un parcours qui a été bien plus long et qui nous a demandé énormément de travail. 

« Ma fiction raconte en dix minutes, un parcours qui a été bien plus long et qui nous a demandé énormément de travail. » (Manon Vuoko)

Est-ce qu’au fond, avec cette web-série, vous vouliez donner de la force aux jeunes de votre génération qui, peut-être, n’ont pas le courage de se lancer dans la musique ou de réaliser leurs rêves ? 

Bien sûr, tout comme quand j’écris mes chansons. J’ai envie de raconter des histoires dans lesquelles les gens peuvent se retrouver et leur donner de la force, qu’ils sachent qu’on n’est pas tout seul dans nos galères et si ça les inspire pour se donner à fond et réaliser leurs rêves, eux aussi, c’est génial. 

Quels ont été les retours sur le premier épisode ? 

On a eu de super bons retours. Toute l’équipe avec laquelle on bosse depuis des mois sur cette web-série et moi-même étions très impatients d’avoir les retours du public sur notre travail et ils ont été très positifs. On est très contents ! On avait envie d’offrir un programme qualitatif qui s’éloigne un peu de ce qu’on peut attendre sur les réseaux et le public a adoré. Ça m’a donné énormément de force et je remercie le public pour cet accueil. 

Est-ce que c’est arrivé que certaines personnes aient trouvé des similitudes avec Validé sur Canal + ? 

Quand j’ai vu la série Validé, ce rapport entre fiction et réalité m’a beaucoup inspirée. J’en ai parlé à mon équipe, ça nous a conforté pour écrire cette web-série dans laquelle je joue moi aussi mon propre rôle. Mais on m’a surtout parlé de la ressemblance avec Bref. On n’y avait pas pensé et c’est vrai que ça s’en rapproche beaucoup dans le débit, le dynamisme. Bref est une série que j’adore. Je prends vraiment ça pour un compliment ! 

À côté de cette web-série, vous poursuivez votre carrière de chanteuse. Pouvez-vous nous parler de vos derniers titres notamment « Friendzoner » et « Comme en Décembre » ? 

Je dirais plutôt que cette web-série est une introduction à ma carrière de chanteuse. Je raconte à travers mes chansons, mes peines, mes galères… Se faire « Friendzoner » c’est le fait d’être placée dans la case « amie » alors qu’on voudrait être un peu plus, même beaucoup plus. C’est une histoire pas très drôle que j’avais envie de raconter avec légèreté dans un son pop. Je reçois beaucoup de commentaires de personnes qui se sont fait « friendzoner » et qui se retrouvent dans le son. C’est trop cool ! 

Écrire des chansons, ça me permet aussi de dévoiler plusieurs facettes de ma personnalité, « Friendzoner » en est une mais on pourra me retrouver dans un registre un peu plus profond comme « Comme en Décembre » et d’autres titres que je vous dévoilerai à travers mon EP.

Vous vous qualifieriez actrice ou chanteuse ?

Pourquoi choisir ? Je suis passionnée par l’un et l’autre. J’ai eu la chance, à travers cette web-série de pouvoir faire les deux en jouant mon propre rôle. J’espère pouvoir avoir prochainement de nouvelles expériences en tant que comédienne. Pour l’instant je suis très concentrée sur mon projet musical, notamment la finalisation de mon EP qui sortira en avril prochain. On a énormément de titres prêts, dont je présente d’ores et déjà une partie en live sur scène.

Photos : © Joé Satche. 

Agenda cinéma de la semaine du 26 janvier
Vincent Poli : « Les Journées cinématographiques sont un festival hors normes »
Kevin Sonsa-Kini

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture