Humour
Kaddour Dorgham « Le spectacle vivant, c’est la 4D naturelle »

Kaddour Dorgham « Le spectacle vivant, c’est la 4D naturelle »

13 septembre 2022 | PAR Ilan Lévy


Rencontre avec Kaddour Dorgham, directeur artistique du Repaire de la Comédie à Lyon.

Véritable institution du rire à Lyon, le « repaire » accueille chaque année de nombreuses créations tant pour adultes que pour enfants. Malgré une situation difficile pour tout le spectacle vivant, Kaddour garde le moral et annonce une année pleine de surprises.

Comment est la situation du Repaire de la Comédie, l’un des café-théâtres bien connus des Lyonnais ?

Kaddour Dorgham : En 2020 et 2021, ce fut très compliqué entre fermeture, couvre feu et passe sanitaire. Nous avons subi une baisse de fréquentation de 40%. Il faut comprendre que le public a pris de nouvelles habitudes ; les gens rentrent tôt, télétravaillent, sortent moins et ont pris l’habitude de consommer de la culture chez eux, par les plateformes notamment.
Pourtant, voir un spectacle « en vrai », cela reste irremplaçable comme émotion et comme expérience. Certaines personnes ont sans doute trouvé moins d’intérêt à sortir et ont eu peur de voir un spectacle qui ne leur plait pas.

2022, avec la fin de toutes les restrictions, a-t-elle été meilleure ?

Malgré la baisse des entrées, au Repaire, nous avons un public fidèle et toujours présent, nous avons limité la casse.
Mai et juin furent particulièrement difficiles, car les gens ont repris l’habitude de partir en week-end et à l’étranger.
A partir de l’été, le Repaire a bénéficié du retour du public, ce qui est une bonne nouvelle car la période est plutôt calme d’habitude. Les habitués reviennent et les touristes de passage, près de 30% de la clientèle, se montrent curieux de nos comédies. Il faut aussi reconnaître qu’avec la canicule, le fait de posséder une clim attire beaucoup de monde.
Parfois, certaines passent devant chez nous et restent pour la soirée, histoire de se mettre au frais.

Comment avez-vous préparé la saison 2022-2023 ?

Cette année, j’ai choisi de programmer une grosse comédie à succès qui parle à tout le monde : Le prénom, qui sera à l’affiche dès le 15 septembre. Mon but est d’attirer anciens et nouveaux spectateurs. Je souhaite que chacun se dise « il y a bien mieux à faire que de rester dans son canapé à regarder une série américaine ».
Je pense que cette pièce est fédératrice et donc que le public va venir avec le sourire et repartira avec la pêche.
Ensuite, nous proposerons « Une surprise de trop », la dernière création du Repaire, une comédie qui dénonce les discriminations avec humour.
Enfin, mi novembre, nous allons reprendre « Ce qu’elles veulent », une comédie drôlissime créée pendant le Covid dans les périodes ou nous étions ouverts. Cette pièce a subi donc bien des déboires, mais les gens l’adorent et elle a connu paradoxalement, dans un contexte compliqué, un grand succès.

Kaddour Dorgham : Est ce difficile de reprendre Le prénom, une pièce connue et reconnue, un film à succès avec des stars ?

Nous l’avions déjà joué un 31 décembre et nous avions cartonné. Je l’avais mise en scène. Cette fois, c’est Pierre Fontès qui est à la mise en scène et je joue le rôle de Vincent.
Pour vous répondre, tout dépend de combien de temps après son succès public nous la reprenons. Nous avions repris Le père Noël est une ordure qui n’avait pas été vue sur scène depuis 30 ans, ce n’était plus le même public, les plus jeunes ne l’avaient jamais vu sur scène.
Pour Le prénom, Pierre a décidé de rester dans une mise en scène normale, sans dénaturer l’histoire, car cette pièce est très référencée pour le public.
Là on a fait fort, c’est dans le casting qui est inattendu Nous avons réfléchi à quel type de personnalité correspondrait à tel rôle.

Comment faire en sorte que les caractères s’opposent afin que ce soit explosif et drôle ?

Cette comédie traite des rapports humains exacerbés par une situation que tout le monde connaît : un repas entre amis où tout explose !
Le Prénom c’est une belle histoire d’amitié où chacun règle ses comptes.

Avez-vous prévu une programmation pour enfants ?

Nous avons de plus en plus de demandes pour programmation jeunesse de la part des parents et de plus en plus de spectacles proposés.
C’est parfois difficile de trouver un bon spectacle, tout le monde veut le sien.
Ici, nous auditionnons tous les spectacles
Nous voulons plusieurs niveaux de lecture afin que les parents ne s’ennuient pas quand ils viennent et que bien sûr, les enfants s’amusent.
Dès octobre, nous proposerons Les nouvelles aventures de Patachon, Patachon dans l’espace, c’est une histoire que les tous petits dès 2 ans adorent, l’histoire d’un chaton tout mignon qui découvre le monde en faisant des bêtises.
Ensuite, nous reprenons l’Odyssée et Le magicien d’Oz.

 Finalement, quel message vous adressez au public ?

Le spectacle vivant n’a rien à voir avec les plateformes « Ah, oui, vous l’aviez oublié ! » Chez nous, c’est de la rencontre, de l’humain, on peut dialoguer avec les comédiens qui sont proches du public. : c’est la 4D naturelle.

Propos recueillis par Ilan Levy

Le Repaire de la Comédie
Le Repaire de la comédie
2 place des capucins – À proximité de la Place des Terreaux
69001 Lyon
?Téléphone : 04 82 31 68 02
Email : [email protected]
www.lerepairedelacomedie.fr

Le Prénom
Mise en scène : Pierre fontès

Distribution
Vincent : Kaddour DORGHAM
Pierre : Clément CORDÉRO
Elisabeth : Christelle ORTEGA
Anna : Ariane ÉCHALIER / Bérénice MAUGAT

Jazz à la Villette : Emile Parisien et Ravi Coltrane
Mort de Jean-Luc Godard : souvenirs de cinéma
Ilan Lévy

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture