Humour
Alexandre Kominek, un « bâtard sensible » et drôle

Alexandre Kominek, un « bâtard sensible » et drôle

28 avril 2022 | PAR La Rédaction

Après la vague belge, c’est l’avalanche suisse qui s’abat sur la scène humoristique française. Avec un de ses grands noms actuellement sur les planches du BO Saint-Martin à Paris, Alexandre Kominek.

Par Steve Krief

Une humoriste suisse à Paris

Lorsque l’humour de nos villes devient mondain et prévisible, il est secoué par l’énergie des faubourgs et la touche particulière de nos voisins francophones belges et suisses. Ce qui nous empêche l’uniformité de styles et de références. Marina Rollman, originaire de Genève, a récemment triomphé à l’Olympia. Alexandre Kominek est aussi en garde alternée entre ses publics suisses et français, animant notamment une chronique sur France Inter :

« La liberté d’expression a évolué. Pour moi, c’est un truc de réac de dire le contraire. On est très libre de s’exprimer, même si cette liberté a été entachée par internet et les réseaux sociaux. A l’époque, un mec entendait une vanne dure, raciste ou homophobe dans sa voiture, s’indignait et après réalisait qu’il doit passer à autre chose en allant effectuer le plein. Aujourd’hui, il va entendre la blague, s’indigner, prendre son téléphone, aller sur Twitter, oublier qu’il doit faire le plein, tomber en panne et s’énerver encore plus contre l’auteur de la blague qui l’aurait énervé et mis dans cette situation ».

Alexandre Kominek ne vous permet pas de vous sentir très à l’aise dans votre siège

Cette fine analyse de l’évolution de la liberté d’expression d’Alexandre Kominek n’est pas dans le spectacle qu’il présente les jeudis et vendredis au BO Saint-Martin. Par contre, elle vous servira pour embarquer dans les montagnes russes qu’il vous présente. Pas de spoiler donc dans cet article, juste un aperçu d’une expérience unique aujourd’hui. Il ne s’agit pas du nouveau « untel » en référence aux prétendus héritiers de tel humoriste. Il n’a pas besoin de ce genre de label pour partager ses mondes. Bon, admettons peut-être un lien de parenté avec iguane, mais il faudra le voir pour le comprendre.

A l’image des autres grands noms de la scène, Alexandre Kominek ne vous permet pas de vous sentir très à l’aise dans votre siège un verre à la main. Perception et exploration de la sexualité, voyages nocturnes en destinations potentiellement inspirantes pour Netflix, analyse sans concession sur sa vie française et sa propre personne, vous serez happés par son énergie et son audace…

visuel : affiche du spectacle 

Makala, l’égotrip avec les tripes
Les énergies de l’hypnose de Marc Traverson : voyage au centre de l’esprit
La Rédaction

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture