Danse

Un Don Quichotte comme dans les contes de fées par le Ballet Nacional Sodre au Festival de Danse de Cannes

Un Don Quichotte comme dans les contes de fées par le Ballet Nacional Sodre au Festival de Danse de Cannes

09 décembre 2017 | PAR Yaël Hirsch

Le Ballet Nacional Sodre dirigé par Julio Bocca était l’invité de cette soirée d’ouverture du Festival de Danse de Cannes 2017 pour un Don Quichotte (1869) de Marius Petipa comme dans les livres d’enfants. Sur une musique de Léon Minkus, ce Ballet qui s’inspire du chapitre 14 du livre de Cervantes qui met en scène les amours contrariés puis vainqueurs de Basileo et Kitri, est surtout l’occasion pour les danseurs de montrer leur savoir-faire dans des scènes qui s’apparentent à des numéros. Avec des décors mouvants, des costumes flamboyants et surtout des danseurs de tout grand niveau, nous étions vraiment plongés dans un conte magique pour enfants.

[rating=4]

L’ambassadeur d’Uruguay était dans le Grand auditorium du Palais de Cannes, ce vendredi 8 décembre et le public était au rendez-vous, venu de toute la région et même d’Italie pour voir le grand ballet Don Quichotte. Honneur aux grandes dames, Brigitte Lefèvre, la directrice du Festival nous prépare à un « coup de soleil » avant que le Maire de la Cannes David Lisnard, ne souhaite lui aussi la bienvenue au public en rebondissant avec grâce sur une actualité de triste disparitions pour le monde de la culture.

Le rideau rouge s’ouvre sur des intertitres rétro où l’on nous raconte l’intrigue, le prologue est minimal et nous voici plongés dans un village espagnol fantasmé du 19 siècle. La belle Kitri (la majestueuse Maria Riccetto) veut épouser Basileo (le puissant Gustavo Carvalho), mais son père (Anibal Orcoyen) refuse et veut la marier au riche Gamache (Ignacio Macri). Arrive sur son cheval (vraiment sur scène animé par plusieurs danseurs) avec son épée et Sancho Pansa (Alejandro Gonzales), Don Quichotte prend Kitri pour Dulcinée et va changer la sonne..

Dans cette mise en scène colorée et flamboyante du conte, les femmes font tourner leurs jupes, les toreros (!) font claquer leur capes et plus la pièce avance et plus les solos qu’on applaudit se multiplient. Après un début suave et un duo des amants tendre et osé qui finit à l’horizontale en début de l’acte II, et la célèbre danse des gitans qui apporte à peine un peu d’ombre au tableau, le troisième acte est surtout d’admirer d’admirer, un à un, les danseurs à l’oeuvre. On s’ébahit de l’athlétisme de Gustavo Carvalho et le public est fan des prouesses techniques de Maria Ricetto. Et surtout, l’on se félicite du happy end pour finir la soirée avec un grand sourire, envoûté par les costumes et les prouesses des danseurs.

Après le spectacle, timide mais irrésistible, Julio Bocca est venu présenter sa compagnie et répondre aux questions du public et de Brigitte Lefèvre, bientôt rejoint par le couple Ricetto/Carvalho encore plus beaux dans leurs habits de soirée que dans les costumes de leur héros campagnards et hidalgo. Illuminé par les décorations de Noël, Cannes avait des allures de ville de conte de fées, cette nuit du 8 décembre.

Un aperçu du ballet sur numéridanse, ici.

visuel : Santiago Barreiro

« Another Look At Memory », une création de Thomas Lebrun ouvre le Festival de Danse de Cannes 2017
Banc d’essai crèmes hydratantes spécial froid
Yaël Hirsch
Co-responsable de la rédaction, Yaël est journaliste (carte de presse n° 116976), docteure en sciences-politiques, chargée de cours à Sciences-Po Paris dont elle est diplômée et titulaire d’un DEA en littérature comparée à la Sorbonne. Elle écrit dans toutes les rubriques, avec un fort accent sur les livres et les expositions. Contact : [email protected]

2 réflexions au sujet de « Un Don Quichotte comme dans les contes de fées par le Ballet Nacional Sodre au Festival de Danse de Cannes »

Commentaire(s)

  • Fabiana

    Comme uruguayenne, je me sens fière de notre ballet!
    Bravo!!!

    décembre 13, 2017 at 4 h 32 min

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *