Musique

Victoires de la musique : Hommage à Alain Bashung

01 mars 2009 | PAR marie

Hier soir, au Zénith, Alain Bashung était au centre de toutes les attentions. Le chanteur chancelant a remporté trois victoires : celle du meilleur interprète masculin de l’année, celle de l’album de chansons (pour Bleu pétrole) et celle de la meilleure tournée. Le contraste entre la voix de l’artiste au micro pour « Résidents de la République » et celle de l’homme venant recevoir ses récompenses était saisissant (l’on se demandait comme le second pouvait porter le premier…) Tous ses concurrents se sont inclinés devant ce dinosaure ; Nagui lui-même n’a pas caché son admiration…  Ce qui, à la longue, s’est révélé contre-productif : au début de la cérémonie, l’on se levait bien volontiers pour acclamer le chanteur, puis, l’affichage trop appuyé des sentiments (et de l’hommage rendu) a fini par devenir quelque peu indécent… Après avoir assuré que les « brillantes » et « lourdes » statuettes lui réchauffait le coeur, Alain Bashung lui-même semblait, à la troisième apparition, quelque peu gené par la trop forte lumière des projecteurs…

Plus frais et plus léger, furent les miaulements de Camille sur scène (Cats and Dogs), un Arthur H introduit par Obama puis dansant avec Madonn et le visage de poupon de Martin Solveig  intimidé par une récompense qui s’attache plus à la variété qu’à la musique électronique…

 

Palmarès

Artiste interprète masculin de l’année: Alain Bashung
. Artiste interprète féminine de l’année: Camille

. Album de chanson/variétés de l’année: « Bleu Pétrole » (Alain Bashung)
. Album pop/rock de l’année: « L’homme du monde » (Arthur H)

. Artiste/groupe révélation du public de l’année: Sefyu
. Artiste/groupe révélation scène de l’année: BB Brunes

. Album révélation de l’année: « Ersatz » (Julien Doré)

. Album de musiques urbaines de l’année: « Dante » (Abd Al Malik)

. Album de musiques du monde de l’année: « Tchamantché » (Rokia Traoré)

. Artiste de musiques électroniques ou dance de l’année: Martin Solveig

. Chanson originale de l’année: « Comme un manouche sans guitare » (Thomas Dutronc)

. Spectacle musical/tournée/concert: Alain Bashung

. Vidéoclip: « Les limites » (Julien Doré)

Julien Doré – Les Limites (Clip Web)

. DVD musical: « Divinidylle Tour » (Vanessa Paradis)

Césars : la rafle de Séraphine… et la revendication de Dany Boon !
Britney Spears : Son journal intime a disparu
marie

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *