Musique
Une playlist qui commence torride

Une playlist qui commence torride

25 février 2021 | PAR Antoine Couder

Cette semaine DX, Vay, Variation sur trois bancs, Kadebostany et Josman.

Can’t get you — Saint DX &Ménage à trois

C’est pas pour dire, c’était juste pour voir, pour essayer. Ménage à trois, franchement une façon de parler on est plutôt sur les marges délicieuses de l’intimité de tout ce qui paradoxalement fait la grâce de ses particularités que l’on balance par-dessus bord à l’instant « t ». Précisément ce qui est ici montré. On est touché.

 

Take me to the moon (feat.Valeria Stoica) — Kadebostany

Dans le monde un peu plus propret de la pop, ça donnerait sans doute quelque chose comme ça ; emmène –moi sur la lune si tu vois ce que je veux dire. On va le vivre plus intérieurement, dans les embouteillages des retours de vacances. Mais pas la peine de faire un dessin, on va bien vous déposer mademoiselle, et puis finalement rentrer tout seul.

Golden bug (feat. The Limiñanas) — Variation sur trois bancs

Voilà, c’est de nouveau la déprime. Il suffit de se rappeler d’avant, de mesurer l’intensité de ce qui s’est passé, de ce qui continue à se passer quand on y pense … C’est un film plus qu’un souvenir mais ça paraît tellement abstrait comparé à ce que nous racontait les Ménages à trois juste before. Encore une fois, on a laissé passer.

Sec — Josman

Du coup, complètement vidé, on peut tranquillement se vêtir du grand manteau glauque du Josman et de ses jeux de mots qui veulent tromper la misère, ça marche à tous les coups ; à la fois pour être sûr que l’on y pense bien à fond et qu’au fond il y a bien pire. Tout cela passe très bien avec un peu de talent.

Vague — Vay

On n’ose pas la qualifier de nouvelle, cette vague mais enfin oui voilà une nouveauté, pour finir. Un peu de ce sautillement de la génération 2000, monter et descendre rien ne vaut plus qu’autre chose sinon le refrain, à l’ancienne au bout du compte. Merde.

Visuel : Golden bug (feat. The Limiñanas) — Variation sur trois bancs

Anne Paceo : sortie de Circles Live et naissance d’un label – Interview
Jeff Koons condamné en appel pour « contrefaçon » d’une pub Naf-naf
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionnée pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique, entendue au sens de l’écoute et de l’inspiration qu’elle procure. Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (Castor Astral, 2020)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture