Musique
Une playlist et des feuilles mortes

Une playlist et des feuilles mortes

02 novembre 2021 | PAR Antoine Couder

Cette semaine Edgar Mauer, Yaeji & OHHYUK, Luciole, Institut et Planningtorock. 

29 — Yaeji & OHHYUK

On pioche un dernier coup dans Halloween, ce qui pourrait en rester entre guitare et basse pour s’envoler Séoulite. Il faut y aller comme dit la chanson. En même temps, ces deux là se sont à peine vue pour la composition, juste Internet et puis brièvement un studio, ce qui en dit long sur la création contemporaine. Surprenant.

Profiter du micro-ondes — Institut &Art of the Memory Place

On pioche un dernier coup dans Halloween, gratter la pellicule de glamour qui recouvre les bouts de l’être qui clignote un peu partout dans le monde et voilà que l’on tombe sur une zone intermédiaire, un épiderme en couleurs psyché nous ramenant à ce genre de sucreries que l’on a coutume de classer sous la rubrique « curiosité ». Recommandé.

Un cri — Luciole

On pioche un dernier coup dans Halloween, pour la pénombre, la négativité en forme de top-line. On l’avait perdu de vue la Luciole et voilà qu’elle est revenue avec un texte compliqué certes, mais qui accroche là où ça pourrait bien creuser, là où ça pique un peu la sociologie du commun. Saisissant ? Oui, presque.

Her heart is my home now — Planningtorock  

On pioche un dernier coup dans Halloween, pour revenir dans ce lyrisme un peu symphonique qui a fait les beaux jours des années 2015/2016. Et puis qui s’est installé entre gospel minimaliste et réseaux sociaux évangéliques. Une prière et beaucoup de violons. Pour les cœurs perdus.

Pensées sauvages — Edgar Mauer  

On pioche un dernier coup dans Halloween, c’est explicite dans ces pensées sauvages. Ici la prière s’inverse et Edgar se retrouve sirène, de celle qui entraîne malgré soi et jusqu’à l’ultime geste fatal sait suffisamment se faire aimer pour que l’on en oublie l’essentiel. Enivrant.

Crédit photo : Elie Jorand. Conception graphique : Sébastien Trihan.

Alice Anderson tisse des liens avec Fontevraud
« L’urgence d’aimer » par Sofia Stril-Rever : la biographe française du 14e Dalaï-Lama
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionné pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique et de la danse . Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (et de Castor Astral, 2021)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Soutenez Toute La Culture