Musique
Une playlist de Noël

Une playlist de Noël

22 décembre 2019 | PAR Antoine Couder

Cette semaine pour ceux qui vont s’ennuyer en famille : Xavier Cugat, Herbie Mann, The Blackbirds, Antonio Carlos Jobim et Walter Wanderley avec Luiz Henriquez.

Happy Birthday — Walter Wanderley & Luiz Henriquez.

Déjà une bonne nouvelle : si vous êtes énervés par les chansons que l’on s’amuse à passer très fort au moments des bougies, vous disposez dorénavant de l’arme fatale, ce vrai-faux mambo qui fait bouger les hanches en rendant hommage à ceux et celle né-e le jour de Noël. Si si, il y en a plein.

Rock Creek Park — The Blackbirds

En début de soirée, on peut toujours y croire, tout le monde est parfaitement pomponné et les enfants, les petits frères et sœurs ne sont pas encore trop pénibles. Enfin, on l’espère. Si le champagne n’est pas de trop mauvaises qualités, qu’il est sec et pourvu de très fines bulles, on peut se laisse aller à la liesse des Blackbirds, secouer ses cheveux, lever un bras que sais-je. Vérifier que l’on est encore en vie.

Memphis Underground — Herbie Mann

La première blague de la soirée, diffuser en musique de fond cette flûte :  personne ne pourra rien dire parce que c’est à la fois du jazz et de la world music et que ça se passe à la fin des années 60. A l’époque, Éric Zemmour avait 11 ans, il n’embêtait personne, et Herbie s’en donnait à cœur joie, Si on en croit Youtube, Hunter S Thomson était très fan. Bref, trinquons vite à la magie du baby boom. 

Brazil — Antonio Carlos Jobim

Sérieux, ce soir on ne veut embêter personne donc on reste sur les tubes, les trucs que l’on peut partager de 7 à 77 ans parce que cette fois, on est vraiment «à table» comme l’on dit par chez nous. Jobim va illuminer la dinde avec cette espèce de percussion décalée totalement inédite, avec cette voix de stentor qui finit par rassembler ce qui pourrait peut être partir en vrille si l’on n’y prenait pas garde. Et là, on tend l’oreille, tout Paolo Conte qui rame derrière la légèreté nietzschéenne d’Antonio. C’est trop beau.

Tea for two — Xavier Cugat

Est-ce que c’est l’effet des cadeaux ou pire, celui de la messe de minuit ? Le vintage se corse salement en fin de soirée. C’est évident, les jeunes ne savent plus danser;  il faut donc les mettre à l’aise, sourire et remuer les hanches. C’est un dur métier, à vrai dire. Allez, joyeux Noël.

 

Visuel : Memphis Underground — Herbie Mann

Ictus, l’ensemble de musique contemporaine bruxellois a 25 ans ! (Entretien avec Jean-Luc Plouvier)
Agenda culturel de la semaine du 23 décembre 2019
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionnée pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique, entendue au sens de l’écoute et de l’inspiration qu’elle procure. Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (Castor Astral, 2020)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *