Musique
Une playlist 5ème semaine (de congé)

Une playlist 5ème semaine (de congé)

28 octobre 2019 | PAR Antoine Couder

Cette semaine Rubin Steiner, Dojo cat, Kosmos, Clemence Freshard et Leonie vue par Kevin Sonsa-Kini. 

 Je connais un guerrier Massaï — Kosmos  

On cherche la bonne idée, le décalage absolu et en même temps inattaquable. Pas question de laisser à Zemour le monopole de la France gauloise. Voici donc le guerrier Massaï déguisé en Fanny Ardant. De la pop d’avant bien habillée pour passer à la télé et plaire à presque tout le monde, même ceux qui ne vont rien comprendre.

Girls — Rubin Steiner  

Plus simple encore : un morceau purement composé de nom de groupe de filles sur le rythme dance-floor, basse et percussion. C’est vieux comme le monde électronique et ça marche à tous les coups. Il y a même Brigitte Fontaine et une vraie belle allitération en forme de top line entre Madonna et Bananarama. Cette semaine, Rubin Steiner est notre prophète.

Rules — Dojo cats  

Si vous lisez toujours, vous avez de la chance : voici le meilleur clip de la semaine. La country-rap, on va la remettre au carré et il ne restera plus que le saloon, le désert et le groove qui s’étend tout à fait sérieux. On n’ose pas dire « old school » (on dirait du Schooly D) par peur d’encore embrouiller les choses. En tout cas voilà, le moins qu’on puisse dire, c’est qu’on va fêter le retour du Dojo chat

Kids — Leonie

Avant la sortie de leur premier opus, Leonie livre une version mélodieuse et harmonieuse de la chanson « Kids » de MGMT sortie en 2007. Dans le clip, les artistes se retrouvent devant une caravane, en pleine nuit face à des spectateurs.

 

Way away — Freschard    

Allez sur la cinquième semaine, on ne peut pas oublier Clémence F, parfaitement adaptée au format vacances, Nationale 7 version Highway, la classe et la grâce d’une princesse hippie « for real », contre vent et marée, la spontanéité d’être ce que l’on est pour l’oeuvre que l’on construit. Yeah ? Yeah … Freshard finit par aligner une grosse vingtaine de chansons lumineuses qu’on aimerait entendre plus souvent.

Visuel : Je connais un guerrier Massaï — Kosmos  

Une Première contrariée de Don Carlo à l’Opéra Bastille
Kate Tempest comme une bulle qui éclate dans un magma en fusion
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », sélectionnée pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique, entendue au sens de l’écoute et de l’inspiration qu’elle procure. Il prépare actuellement une biographie de Jacques Higelin (Castor Astral, 2020)

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *