Musique
Snail Mail revient en beauté

Snail Mail revient en beauté

20 juin 2022 | PAR Pierre Pouj
Dans la catégorie des concerts reportés plusieurs fois, un nouveau rendez-vous manqué a pu finalement avoir lieu hier soir. Snail Mail était au Trabendo pour présenter son dernier album.
 
On a bien failli perdre la voix de Lindsey Jordan. Il y a un peu moins d’un an, l’état de ses cordes vocales se sont détériorées au point où elle a dû subir une opération chirurgicale, repoussant donc sa tournée européenne. L’attente fut longue, mais il est enfin possible de découvrir en live Valentine, deuxième album datant de novembre dernier de Snail Mail, le projet musicale de notre artiste du soir. Dans la parfaite suite de son premier opus, Lush (2018), cette sortie est portée par la voix magnifique de la chanteuse et compositrice. Sur des instrus de rock plutôt indé tirant vers le garage pour certaines, Lindsey Jordan explore l’amour et ses méandres.
 
De mélancolie en mélancolie, ses chansons transpercent les corps et les esprits. La jeune femme états-unienne de 21 ans impressionne tant par son style que par la profondeur et technicité de ses composition. Et il n’est pas un euphémisme que de rajouter que son talent est aujourd’hui reconnu partout, la plaçant haut dans l’échelle des artistes féminines rock. On peut facilement présumer que toute cette vague de chanteuses, musiciennes, compositrices ont dans leurs playlist un ou deux sons de l’artiste de ce soir, tant son talent est éclatant. Elle est sans nulle doute une femme à suivre, et à suivre de près 
 
 
Après une vague caniculaire éprouvante, plusieurs centaines de personnes se sont retrouvé.es hier au Trabendo pour enfin découvrir le dernier album de Snail Mail. Entourée de quatre musicien.nes dans une formation somme toute classique (basse, deux guitares dont l’une alternait avec les synthés, et une batterie), Lindsey Jordan dégage une assurance déconcertante. Elle alterne avec ses différentes guitares, en changeant quasiment entre chaque musique, elle ne fait aucune erreur, n’a presque aucune expression ni échange avec le public. Un vrai robot, mais un robot qui fait plus qu’assurer.
 
Son niveau de guitare est excellent, et ses accompagnateur.ices n’ont pas non plus à rougir de leur talent non plus. Le concert est une vraie réussite musicalement parlant. Seul bémol, et non des moindres, la voix de notre chanteuse du soir était parfois un peu inquiétante. Loin des enregistrements qu’on a l’habitude d’écouter, on sent même une certaine difficulté pour l’artiste, arrachant parfois quelques grimaces sur certaines notes. Dans l’une de ses rares interventions vers le public, elle a confié se sentir un peu malade, ce qui explique certainement sa performance vocale en demi-teinte. Malgré ce bémol, le concert fût une réussite, le public scandant la plupart des paroles et acclamant la plupart des chansons comme si c’était la dernière. Snail Mail est un projet génial, et Lindsey Jordan une artiste de talent, on en a eu la preuve hier soir.
 
 
Crédit photo : Cover de Snail Mail – Valentine
 
« Un autre monde », de Stéphane Brizé en dvd, BRD et vod
A Uzès Danse, de proche et de lointain, d’intime et de politique
Pierre Pouj

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.


Soutenez Toute La Culture