Musique
Simon Dalmais, The Songs remain, un bel album pop + concerts aux Déchargeurs

Simon Dalmais, The Songs remain, un bel album pop + concerts aux Déchargeurs

06 juin 2011 | PAR Olivia Leboyer

Un premier album très agréable avec une vraie ligne mélodique. 12 chansons qui, en effet, vous restent dans la tête ! Le CD est sorti le 31 mars 2011 et Simon Dalmais est en concert dès le mois de juin.

Ce premier album n’a rien d’un brouillon : la ligne est nette, précise. D’un format assez court, les 12 chansons s’enchaînent avec naturel. Une chanson qui reste, c’est une chanson dont on retient rapidement l’air, que l’on a envie de fredonner et qui, en plus, dégage une certaine atmosphère. Ici, tout y est, et l’on n’est pas loin de l’esprit cool des Beach Boys. Légères, rafraîchissantes, les chansons évoquent spontanément des paysages (voir le beau paysage de neige du clip). Frère de la chanteuse Camille, Simon Dalmais a suivi une formation de musique classique, avant de devenir pianiste d’autres artistes, comme Sébastien Tellier ou Saul Williams. Les mélodies et arrangements, très maîtrisés, révèlent de réelles qualités de compositeur. « Waiting », « Love again » ou « Following » ont l’évidence d’un tube. Quant aux textes, écrits en anglais, ils frappent également par leur simplicité et leur puissance d’évocation (dans Get on nice, on trouve même une petite allusion à Neil Young : « Nights along you make me strong/Before the light looking for a brand new heart/ A heart of gold an orphan mine »). Un très joli premier album, efficace et sensible.

The Songs remain, Simon Dalmais, Bee Pop Records, mars 2011.

Live Report Jazz à Saint-Germain : Jacky Terrasson Quartet ft Malia (28/05/11)
Prud’hommes, un film documentaire sensible et plein d’humour
Olivia Leboyer
Docteure en sciences-politiques, titulaire d’un DEA de littérature à la Sorbonne  et enseignante à sciences-po Paris, Olivia écrit principalement sur le cinéma et sur la gastronomie. Elle est l'auteure de "Élite et libéralisme", paru en 2012 chez CNRS éditions.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *