Musique
Sheila « King of the World » 40eme anniversaire : un album au charme fou !

Sheila « King of the World » 40eme anniversaire : un album au charme fou !

19 juin 2020 | PAR Jean-Christophe Mary

 

Pour les 40 ans de cet album mythique, le label Warner Music France publie 3 éditions anniversaire : une édition coffret numéroté limité 2LP+2CD+1DVD, une édition 2CD enrichie et une édition vinyle rouge.

Du charme, du charme et encore du charme. Pour savourer « King Of The World », l’album de référence de Sheila sorti en 1980, il faut l’écouter et le réécouter attentivement. Déjà dans l’album précédent « Singin In The Rain » (1977) le producteur Nile Rodgers (Chic) avait commencé à mettre au point la  formule gagnante avec une fusion de disco de funk synthétique et de rock, le tout chanté en anglais. Car le début des 80’s marque un second souffle dans la carrière de Sheila.

Après un divorce, un enfant et une cabale médiatique, la voilà désormais sacrée « reine du disco ». Lancé dans l’anonymat afin de ne pas heurter le public français, l’album « Singin In The Rain » de Sheila &B Devotion caracole en tête partout en Europe et même aux Etats Unis. Alors, pour battre le fer tant qu’il est chaud et élargir la fan base pour conquérir le marché international, Nile Rodgers structure les chansons, peaufine la matière sonore vers une pop funk plus synthétique. Là où les premiers albums de la midinette sage en jupe écossaise sonnaient pop yéyé, « King Of The World » est construit principalement autour de synthétiseurs et de boites à rythmes.

L’écriture des chansons est un virage à 180 degrés et tranche avec le répertoire fleur bleue des 60’s et des 70’s. L’univers électro-funk est validé ici par une vraie signature artistique avec ces synthétiseurs qui apportent un petit côté mécanique et robotique. Les 9 titres originaux explorent ainsi une large palette musicale qui vont du rock au disco et au funk. Richement inspiré, Nile Rodgers tient l’auditeur en haleine par un jeu de guitare subtil, une avalanche de notes et de mots qui swinguent tous plus haut les uns que les autres. Le tout étant rehaussé par un magnifique travail d’arrangements de chœurs où les voix semblent tout droit descendues du ciel. L’album contient 8 hits disco-funk dont ‘Spacer’, ‘King of the World’, ‘Charge Plates and Credit Cards’ et « Your Love Is Good » , autant de singles à succès qui s’enchainent sans temps mort. En ouverture, « Spacer » est un titre enjoué, un titre pour faire la fête, avec un groove et une rythmique à la signature Chic particulièrement marquée.  » King Of The Pop « est de la pure pop qui ouvrira la voix au succès de « Little Darlin » l’année suivante quand « Misery » mets lui le rock au à l’heure de l’informatique musicale. Riche d’une carrière unique, Sheila a toujours su renouveler son répertoire et rester dans l’air du temps comme le prouve quarante après, cette collaboration unique entre Sheila et Nile Rodgers. Par bonheur, ces titres remastérisés offrent de nouvelles couleurs aux orignaux et respirent même une certaine fraîcheur qui devraient faire mouche auprès de la jeune génération.

 

Visuel : pochette

L’agenda du weekend du 19 juin- spécial fête de la musique.
Annecy 2020 : une nouvelle sélection de court-métrages
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *