Pop / Rock

PAINT : la maîtrise toute en finesse

PAINT : la maîtrise toute en finesse

10 décembre 2018 | PAR Pierre Poughon

PAINT, projet solo du chanteur d’Allah-Las, était au Pop-Up ! pour présenter son premier album ! Découverte …

Pour beaucoup, les projets solos c’est juste un egotrip du leader (souvent) qui veut attirer toute la lumière à lui (coucou Mr. Ashcroft). Ou simplement le résultat d’abrutis finis qui préfèrent ne pas s’entraider, pour finir par sombrer dans la haine viscérale inutile l’un de l’autre (coucou les Gallagher).
Mais, une exception était présente hier soir, au Popup du label.
Voici PAINT, magnifique projet solo du chanteur/guitariste d’Allah-Las, Pedrum Siadatian. Ce projet secondaire, qui part un peu dans tous les sens, se rapproche du punk blues, du rock année 60~70. Volontairement fouilli, les sonorités varient au fur et à mesure d’un premier album poétique sorti il y a à peine un mois. Jamais dans l’excès, jamais dans la luxure, dans les futilités, on se laisse paisiblement porté par la voix du chanteur, au rythme des guitares, de la basse, et du clavier.

Sur scène, cette même voix, encore plus impressionnante, nous emporte. Avec des airs de Demarco, voire même Lou Reed, Pedrum (on va en rester là) gère un concert assez court accompagné de ses quatre autres musiciens (un guitariste, un bassiste, un claviste et un batteur). Après une première chanson laborieuse, le set s’est ouvert sur son univers de rock calme qui lui allait bien. L’ambiance était vraiment agréable, la musique extrêmement bien exécutée, sans aucun problème. Malgré un public un peu relou, il s’avère que le rendez-vous était bien à la hauteur des espérances. Ce live était impeccable. À voir, à écouter !

Rencontre avec le phénomène Vegedream
La playlist des petits garçons
Pierre Poughon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *