Pop / Rock
Jack White Acoustic Recordings 1998 – 2016- XL-Recordings

Jack White Acoustic Recordings 1998 – 2016- XL-Recordings

26 novembre 2016 | PAR Jean-Christophe Mary

A travers Acoustic Recordings 1998 – 2016, Jack White revisite son répertoire en version acoustique période White Stripes ainsi que sa carrière solo.

71mgab00w7l-_sl1200_
Auteur compositeur et producteur de génie à la renommé planétaire, Jack White s’est d’abord fait nom un nom au sein de son groupe The White Stripes mais aussi au travers de plusieurs projets musicaux comme The Raconteurs, The Dead Weather ou en solo. Voici 26 versions inédites, alternatives, remixée en acoustique, comme un récital tout en rondeur dont il nous offre une relecture minimaliste : juste guitare et piano voix. Gorgée d’émotion,capable de s’élever en apesanteur dans les notes les plus aiguës comme de se lâcher rageuse dans de violentes douleurs exacerbées, la voix de Jack White mets l’auditeur à genoux sur ces adaptations folk acoustique totalement dépouillées.

Du bluesy « Sugar Vever Tasted so good » avec ces tambourins, ces frappés sur la caisse de guitare, à ce rock bastringue « Hip (eponymous) poor boy », en passant par ce piano folk électrifiée de « Want and Able » qu’on dirait sortie tout droit d’un album des Stones période 70, ces prises témoignent qu’avec ou sans arrangements, les bonnes chansons traversent le temps sans prendre de rides. Comment rester insensible face à « You’ve got her in your pocket » ballade émouvante, comment ne pas fondre d’émotions face à ce « Never Far away » ou ce « On and On And On », ou encore cette version de « Blunderbuss » particulièrement habitée ? La grande réussite de ces enregistrements est d’avoir trouver le juste équilibre entre montées violente d’adrénaline et moment d’accalmie. Dans un dépouillement des plus total, sa voix n’en résonne que plus fort et valorise les titres au maximum. Un témoignage authentique et magnifique dans la lignée des grands bluesman, les Son House, Leadbelly et Robert Johnson. Un album fortement recommandé.

Jean-Christophe Mary

1. Sugar never tasted so good
2. Apple blossom (remixed )
3. I’m bound to pack it up (remixed )
4. Hotel yorba
5. We’re going to be friends
6. You’ve got her in your pocket
7. Well it’s true that we love one another
8. Never far away
9. Forever for her (is over for me)
10. White moon
11. As ugly as i seem
12. City lights (previously unreleased )
13. Honey, we can’t afford to look this cheap
14. Effect and cause
15. Love is the truth (acoustic mix)
16. Top yourself (bluegrass version )
17. Carolina drama (acoustic mix)
18. Love interruption
19. On and on and on
20. Machine gun silhouette (acoustic mix )
21. Blunderbuss
22. Hip (eponymous) poor boy (alternate mix)
23. I guess i should go to sleep (alternate mix)
24. Just one drink (acoustic mix)
25. Entitlement
26. Want and able

Wax, le corps et les formes de Renaud Herbin
Le Tableau, un premier roman décevant de Laurence Venturi
Jean-Christophe Mary

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *