Jeune Public
Wax, le corps et les formes de Renaud Herbin

Wax, le corps et les formes de Renaud Herbin

26 novembre 2016 | PAR Amelie Blaustein Niddam

Le théâtre Dunois accueille pour encore une date Wax de Renaud Herbin. Le directeur du Théâtre Jeune Public Strasbourg  met pour la première fois en scène à destination des maternelles un spectacle aux grandes qualités.

[rating=4]

Pendant l’entrée du public et des nombreux doudous Justine Macadoux manipule une drôle de texture en train de cuire dans un élégant bocal en verre. Tous les mômes demandent « C’est quoi ?’. On ne sait pas. De la peinture avancent les uns, de la soupe dit un autre. Puis elle va créer sa forme. Une grande flaque, bientôt solide qui comme dans le test de  Rorschach est sujet à toutes les interprétations.

Herbin est marionnettiste. On l’avait vu lors du dernier festival d’Avignon présenter un Sujet à Vif , Le vide des formes, où un pantin prenait vie. Ici il confronte de façon très contemporaine le corps et la forme. La danseuse lâche ses hanches et ses genoux pour devenir aussi souple que cette coulée jaune. Avec un humour clownesque, elle découpe, engueule, prend peur … Elle extrait de cette masse des bonhommes, un masque.

Le spectacle interroge la métamorphose, sujet central pour les petits qui étaient des bébés il y encore moins de deux ans.

Mais Herbin chute. Le spectacle finit sur une très belle image tourbillonnante. Cela est parfait pour les adultes mais manque de clarté pour les enfants. Autre défaut, cette fois majeur, il n’a pas été prévu que les petits puissent toucher la forme alors qu’ils en rêvent tous. Éconduis, certains sont déçus et pleurent. Dommage car à part ça Wax est une merveille. Mais le très jeune public demande toujours des accommodements, il ne faut pas l’oublier.

 

Infos pratiques

Théâtre BO Saint Martin
Caves Mercier
Le Bozec-Virginie

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *