Pop / Rock
Exceptionnel comme Hotel Lux

Exceptionnel comme Hotel Lux

08 mars 2020 | PAR Pierre Poughon

L’un des nouveaux groupes cools du moment venu d’Angleterre était present hier soir à l’Olympic Café, pour un concert à base de Guinness, d’humour, et gros riff. Un régal.

Hotel Lux c’est l’un des nouveaux groupes bouillants venant de l’outre-manche. Leur rock, un peu Britpop parfois, est surtout éclatant de facilité. Porté par deux succès, Daddy, sorti il y a un peu moins de deux ans et surtout The Last Hangman, hymne punk porté par un synthé incroyable, sorti en fin 2017. Ce son, connu principalement pour être passé dans la dernière saison de Peaky Blinders, a contribué à la création de ce qu’est Hotel Lux. Leur discographie, assez maigre pour trois ans, composé de quelques singles, est pourtant déjà époustouflante. Le quintet de Portsmouth compose entre le post punk et le garage avec quelques touches de ska voire limite reggae rock, et c’est incroyable. Les paroles, dans les classiques des groupes anglais, dépeignent le monde dans lequel vit le groupe, entre politique et pintes de Guinness, notre société et les relations avec père/fils par exemple. En bref, Hotel Lux, sans créer une réelle révolution, font ce que l’Angleterre fait de mieux en rock. Des groupes jeunes, de gamins parlant de leur vie, dans un son pur et éclatant. Que de l’énergie, de l’humour, et de l’envie de profiter de la vie.

Et cela se ressent dans leur concert. Le quintet, devenu sextuor pour l’occasion impose. Cinq sont allignés devant, trois guitaristes (dont l’un touche au clavier), un bassiste et un chanteur, et derrière le batteur. Dans une salle de l’Olympic Café, comble, la scène comme la fosse est au bord de la rupture. Et ce concert résume la quintessence du groupe. Les backs sont faux, les balances bancales, l’innocence règne. Et pourtant, c’était une tuerie. Le chanteur s’époumonne, les musiciens prennent leur pied. La plupart des sons joués sortiront dans un futur EP ou album, et tous sont dans la même veine, impressionnant et très groovy. Dans un set malgré tout un peu court, mais c’est normal, tout était là. L’ambiance, bonne enfant, l’Olympic Café, salle particulière et remise à neuf récemment, avec son classique carrelage, du punk, du rock, tout était là pour une soirée incroyable. Et c’était le cas. Hotel Lux c’est l’un des groupes les plus cools du moment. Et mieux vaut les voir vite, pendant qu’ils sont encore insouciants et produisent ce genre de son.

Crédit Photo : cover de Hotel Lux – The Last Hangman

Violences faites aux femmes : Le point de vue de Françoise Guyot, magistrate
Véronique Séhier : «C’est un risque inouï de forcer une femme à poursuivre une grossesse dont elle ne veut pas»
Pierre Poughon

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *