Musique

La playlist du rock’n roll spirit

La playlist du rock’n roll spirit

22 octobre 2018 | PAR Antoine Couder

Cette semaine Bagarre, Cash Savage & The Last Drinks, Boy Azooga, Jim Yamouridis et The Saxophones.

Pack animals- Cash Savage & The Last Drinks 

On ne comprend pas tout de suite de ce qui en est de cette puissance de feu, on doute même un peu du sexe du chanteurE qui se révèle finalement masculin, australien typique dans cette braise rock’n roll qui fait baisser les yeux des nombreux auditeurs du dernier disque de Johnny Halliday. Ici, ça s’envole, jubilation et excellence de bout en bout. Exciting !

Do the standing still- Boy Azooga

Toujours plus chaud du côté du pays de Galles ; la jeunesse tout juste pubère frappe et rythme un pogo devenu pop dans une reprise flamboyante de la grande époque punk. Moins rock’n roll que Cash Savage mais plutôt cradingue flamboyante la jeunesse UK qui, au passage, vous balance un doigt en or.

The other side- Jim Yamouridis

On se calme un peu et on retourne en Australie pour plonger dans les méandres de la belle voix grave de Jim, Léonard Cohen réincarné en pâtre grec qui distille de profondes mélodies blues en s’inspirant très musicalement de ses racines Hèllene. Résultat magnifique et envoûtant, surtout lorsque Jim joue en grande formation. A suivre.

Mistery reveals- The Saxophones

On descend encore d’un cran au niveau de l’ambiance et du tempo avec la petite sensation US de la rentrée. Une musique old school jazz aux faux airs de Gatsby le Magnifique et ce petit swing discret porté par la voix claire d’Alexi Erenkov dont on sent parfaitement les doux sentiments qu’ils portent à son épouse Alison aux percussions. En concert au Point Éphémère le 26 novembre.

Diamant- Bagarre

« Pauline, à table ! ». Pas sûr que la jeune ado du nouveau clip des Français de Bagarre ait vraiment envie de passer à table autrement que dans sa chambre, bien allongée. Index à l’envers, majeur en l’air, pas vraiment besoin de faire un dessin même si le chemin qui mène à l’orgasme n’est pas si évident quand on n’a tout juste quinze ans.

The Sunflowers: Quand la fine fleur du rock psyché d’Europe toque à la porte
L’ART ÉLYSÉES, la foire de l’intemporalité et de la singularité de l’art contemporain
Antoine Couder
Antoine Couder est journaliste. Il est l’auteur de « Fantômes de la renommée (Ghosts of Fame) », une autofiction portée par l’histoire de la musique enregistrée qui a été sélectionnée pour le prix de la Brasserie Barbès 2018. Son travail explore le lien narratif entre document et fiction et plus particulièrement le thème de la musique, entendue au sens de l’écoute et de l’inspiration qu’elle procure. Il écrit actuellement une fiction anthropologique se déroulant entre l’Allemagne, la Suisse et la France.

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *