Musique

Montreux pleure Claude Nobs

Montreux pleure Claude Nobs

14 janvier 2013 | PAR Lucie Droga

Le fondateur du célèbre Jazz In Montreux Festival est décédé le 10 janvier dernier à l’âge de 76 ans. Il laisse derrière lui  bon nombre d’artistes attristés par sa disparition.

C’est une bien grande perte pour les amateurs de jazz d’apprendre la disparition de celui qui avait réussi à monter  le Jazz In Montreux Festival, une grande première en Suisse. En 1967, avec tout juste 10 000 francs suisses, il monte la première édition d’un festival voué à une reconnaissance internationale : Miles Davis y jouera, mais aussi James Brown, Ray Charles, Eric Clapton, Nina Simone ou Leonard Cohen. Les réactions ne se sont pas faites attendre après l’annonce de la disparition de Claude Nobs, suite à un accident de ski de fond. Parmi les nombreux hommages rendus au fondateur, celui de Quincy Jones, sur son site, est particulièrement émouvant: « Il n’y a pas de mots pour exprimer mon profond chagrin et le vide que mon cœur ressent. Claude était un ami véritable et estimé depuis 40 ans. Mais il était avant tout un ami du jazz et des artistes qui l’ont créé. L’amour de la musique et de ses musiciens a permis à Claude de diriger le Montreux Jazz Festival jusqu’à le hisser au rang de la Rolls Royce des festivals ».

Quatre jours après sa mort, le Conseil de Fondation du Montreux Jazz Festival débat sur le successeur de Nobs. L’actuel secrétaire général Mathieu Jaton semble favori et les membres du Conseil espèrent pourvoir annoncer rapidement la date du premier événement-hommage à Montreux voulu par Claude Nobs. 

Né en 1936 en Suisse, Claude Nobs se passionne rapidement pour le jazz, suite à la découverte de John Coltrane et de Ray Charles. Après s’être essayé quelques temps à la cuisine (il remportera notamment le titre de meilleur apprenti cuisinier de Suisse à 17 ans), il se fait remarquer par le directeur de l’office de tourisme de Montreux, Raymond Jaussi qui lui confie l’organisation d’événements culturels dans la ville. C’est en 1967 qu’il crée la première édition du Jazz In Montreux Festival avec comme tête d’affiche, Charles Lloyd et Keith Jarrett. Fort de son succès, il continue d’enchaîner les éditions chaque année, avec les plus grands musiciens jazz. Le 24 décembre 2012, Claude Nobs est victime d’un accident de ski de fond; plongé dans le coma, il décède le 10 janvier à l’âge de 76 ans.

Visuel: capture d’écran du site hebdo.com

La Révolution russe de 1917 prend des couleurs
Le Who’s next, Bijorhca et Interfilière, s’installent à la porte de Versailles du 19 au 22 janvier 2013
Lucie Droga

Publier un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *